Magazine Environnement

Gireve : aide au déploiement des bornes de recharge de voitures électriques

Publié le 30 juillet 2013 par Lenergiedavancer @Fil_energie
Gireve_Renault_EDF_GDF_photoAMT_agence métropolitaine de transport

Plusieurs groupes français, dont EDF et Renault, se sont associés pour créer une société visant à développer les bornes de recharge de voitures électriques. Ils ont annoncé cette information dans un communiqué publié le 22 juillet 2013.

Contribuer au développement de la voiture électrique

Le gouvernement Ayrault a lancé, en 2012, la mission Hirtzman dans le but de stopper « le cercle vicieux » du « pas de voiture électrique pas de borne, pas de borne pas de voiture électrique ».

En octobre de la même année, un accord préliminaire a été signé sous l’égide des ministères du Redressement productif, de l’Ecologie et des Transports. Le 12 juillet 2013 la société Gireve SAS est officiellement née, par l’association de Renault, EDF, GFD Suez, ainsi que de la Caisse des Dépôts.

Son président est Bruno Lebrun, responsable du programme ZE au sein du groupe Renault. Gilles Bernard est quant à lui le Président des comités d’orientation et consultatif de Gireve.

L’objectif commun de ces groupes est de contribuer au développement de la voiture électrique, avec l’intention de « faciliter l’usage des bornes de  d’accès public, en les rendant visibles, accessibles et interopérables pour tous les utilisateurs ».

L’attractivité de ces véhicules doit être nécessairement accrue auprès des particuliers selon les pouvoirs publics.

Localiser les bornes et faciliter leur paiement

Gireve doit faciliter le développement de services relatifs à la recharge de voitures électriques.

Il s’agit notamment d’offrir la possibilité de réserver les bornes, d’effectuer les paiements de recharge ou encore de réussir à les localiser par différents moyens (Smartphones, internet, GPS).

Un répertoire national précis (un fichier dynamique et cartographié) des bornes existantes sur le territoire Français doit être prochainement créé.

La société Gireve (pour « Groupement pour l’Itinérance des Recharges Électriques de Véhicules ») explique par l’intermédiaire du communiqué qu’elle est vouée à devenir une « plate-forme commune de gestion de données ».

Le gouvernement en place en 2009 avait évoqué des objectifs de 4,4 millions de prises de recharge pour 2020, et 2 millions de véhicules électriques.

« Nous serons le premier pays en Europe à offrir des véhicules électriques au grand public à des prix concurrentiels », avait alors affirmé de manière très optimiste Jean-Louis Borloo, le ministre de l’Écologie.

Ces objectifs ne seront manifestement pas atteints puisque en 2012, on ne comptait que 6.500 bornes publiques, dont 4.000 dédiées au service Autolib’ dans la capitale.

Dans l’hexagone, le marché des voitures électriques ne représentait que 0,5% des ventes au premier semestre 2013.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lenergiedavancer 5099 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte