Magazine

Torchwood s2 [Spoilers]

Publié le 15 avril 2008 par Babamania
Torchwood s2 [Spoilers]

Hanlala, c'te saison de Torchwood ! Impressionnnante ! Alors que la première saison alternait les bons et les mauvais moments, la deuxième saison ne retombe pas dans le panneau et les bons épisodes s'enchaînent les uns après les autres... Retour en vitesse accélérée...
Tout d'abord, la saison avait débuté sur un Season Premiere boosté par la présence en guest-star de James Marsters (ex-Spike dans Buffy) dans le rôle du Capitaine John Hart. Tout de suite, on est impressioné, l'humour est présent, l'action aussi. On se dit alors que cette saison de Torchwood peut vraiment lancer la série et en faire une série culte.
Les épisodes suivants sont ensuite indépendants mais on remarque déjà une meilleure qualité d'écriture. On s'ennuie déjà moins que dans certains épisodes de la première saison. Dans le 4ème épisode (Meat), Rhys, le futur mari de Gwen découvre enfin le secret de sa femme. On avance donc déjà bien. Pareil, dans le 5ème (Adam), on commence enfin à aller dans le passé de Jack et à parler de son frère Gray.
Puis alors survient une sorte de triple épisode où une nouvelle guest-star de luxe apparait en la personne de Martha Jones, l'ex-compagne du Docteur (interprété par Freema Agyeman, saison 3 de Doctor Who). Elle est surtout importante dans le 6ème épisode (Reset).
Suite à la triste fin de cet épisode-là, elle remplacera alors Owen en tant que docteur de Torchwood pendant les épisodes 7 et 8. L'épisode 7 (Dead Man Walking) est d'ailleurs un des sommets de la série. Owen est mort mais Jack le ramène à la vie grâce au Gant de Résurrection. Owen reste bloqué dans la vie. Il va devoir vivre en tant que mort-vivant ! Jack refuse qu'il continue de travailler pour Torchwood, il est trop fragile, il ne peut se regénérer. L'épisode 8 (A Day in the Death) continue ensuite sur ce thème-là, avec toujours autant de maitrise. On en pleure presque tellement la continuité des épisodes est d'une justesse absolue. On sent vraiment que les scénaristes ont trouvés leur voie, qu'ils ne tâtonnent plus comme c'était le cas en première saison. A la fin de cet épisode, Owen reprend sa place dans Torchwood et Martha Jones repart... Peut-être qu'on la reverra dans de prochaines saisons.
L'arc narratif sur "Owen" étant bouclé, la série repart sur quelques épisodes indépendants. Mais quels épisodes !! L'épisode 9 (Something Borrowed) est centré sur le mariage de Gwen et Rhys. Mais Gwen se fait mordre par un alien et se reveille le lendemain matin avec un bébé alien dans le ventre. Maintenant que Rhys est au courant de son boulot, ça se passe mieux pour lui expliquer mais pour les parents et amis, ça va être dur à avaler... Va suivre une avalanche de scènes comiques mais aussi d'action dans un épisode plutôt fun où on ne s'ennuie jamais. L'épisode 10 (From Out of the Rain) est ensuite un épisode totalement indépendant dans l'arc narratif de la saison, un peu commes les épisodes 2 (Sleeper) et 3 (To the Last Man). Il a un aspect assez Supernatural mais avec toujours cette petite touche british, un épisode efficace mais pas nécessaire au déroulement de la saison. Disons que ça fait passer le temps.
L'épisode 11 (Adrift) est ensuite un épisode très mélodramatique centré sur Gwen et Jack. Elle découvre que la brèche ne fait pas qu'envoyer des personnes dans leur monde mais en prend aussi de temps en temps. Elle découvre alors que c'est une vraie épidémie. Des centaines de personnes ont disparu. Quand elle découvre que certains sont revenus mais que Jack les garde sur une île secrète, elle lui en veut et va essayer d'aider une famille. Mais la mère qui va retrouver son enfant défiguré va lui en vouloir. Gwen va alors comprendre que quelquefois, il vaut mieux laisser aux gens l'espoir que de leur montrer la vérité...
Là, tout comme dans certains épisodes, on se demande aussi comment ça se fait que quelquefois les habitants de Cardiff ne sachent pas l'existence d'alien alors que Londres se fait attaquer quasiment tout le temps (Canary Wharf par exemple).
L'épisode 12 (Fragments) voit l'équipe Torchwood se faire prendre par un piège de John Hart. Ils sont ensevelis dans l'explosion d'un bâtiment. Gwen et Rhys viennent les sauver. Pendant qu'ils sont sous les débris, on revoit comment chacun a été engagé dans Torchwood. C'est l'un des meilleurs épisodes de la série !
Puis vient l'épisode 13, le Season Finale intitulé Exit Wounds. C'est un pur chef d'œuvre ! L'écriture est parfaite pour conclure cette saison. Le rythme est de nouveau soutenu, on retrouve John Hart en chair et en os, tel qu'on l'avait vu dans le Season Premiere. Cardiff est en proie à une série d'explosions et à une attaque de Weevils. L'arc narratif sur Gray, le frère de Jack se conclut (et de manière douloureuse). John Hart n'est finalement pas un ennemi et pourrait réapparaitre. Mais le meilleur est pour la fin. Elle est très triste et injuste mais il fallait bien que ça arrive à un moment ou à un autre. Pour l'un, c'est dans la logique du développement du personnage, pour l'autre, c'est un vrai choc. Oui, Tosh et Owen ne sont plus là. Oui, ils vont nous manquer. Eux qui auraient pu finir en couple se retrouve maintenant dans l'au-délà. Au revoir, Owen, au revoir Tosh. Superbe scène finale avec la vidéo de Tosh d'ailleurs. Ils ne sont plus que trois maintenant : Jack, Gwen et Ianto. On va sûrement voir de nouvelles têtes débarquer dans Torchwood. Vivement la saison 3 !
PS : Merci à la Harkness Team de SeriesSub pour leur beau boulot durant toute cette saison, au plaisir de les retrouver l'année prochaine. Certaines screenshots sont d'ailleurs issues de leur topic d'avancement de sous-titres ;)

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Babamania 4 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte