Magazine Football

Ligue 1 - Monaco et Lyon rêvent plus grand

Publié le 11 août 2013 par Gagne @globale2
2014 Ligue 1 Monaco Riviere
Si, comme nous, vous pensez qu’en football, l’important, ce ne sont pas seulement les trois points, jetez vous sur notre analyse à chaud des grandes tendances de la journée. Difficile, ce soir, de ne pas s’attarder sur les performances collectives de Lyon et Monaco. Entre autres…LA GRANDE QUESTION: MONACO A-T-IL DEJA L'UNE DES MEILLEURES EQUIPES DE LIGUE 1 ?La victoire de l’ASM sur Bordeaux (0-2) naît d’un paradoxe. On attendait les stars. Ce sont les jeunes Kurzawa et Ferreira-Carrasco qui ont scintillé au sein de la pléiade de stars. Et c’est l’improbable Emmanuel Rivière, du bout du bout du banc, promis à l’ombre toute la saison, qui a ouvert la marque au cœur de la domination bordelaise. Bien sûr, Falcao a ouvert son compteur sur une réalisation pleine d’opportunisme mais il s’était montré relativement anonyme jusque dans les dernières minutes. Ne nous y trompons pas,Monaco aurait dû plier le match en première période. James Rodriguez, Lucas Ocampos et, surtout, Yannick Ferreira-Carrasco ont croqué la défense girondine en première période grâce à leur technique en mouvement largement au-dessus de la moyenne. Cédric Carrasso, grandiose lors des 45 premières minutes, a tenu les Girondins à bout de bras. Face à des Bordelais solides, l’ASM a étalé un potentiel offensif qui donne l’eau à la bouche. Et Moutinho, le cerveau, n’était pas là. Monaco pouvait craindre un collectif éparpillé, il a déjà mis en place une animation offensive à faire frissonner la L1. Ligue 1 - Monaco et Lyon rêvent plus grandLA NOTE ARTISTIQUE : L'ANIMATION OFFENSIVE DE L'OL, 9/10Lisandro a pleuré à la mi-temps. Lacazette, Gourcuff et Grenier ont rapidement séché les larmes de Gerland face à Nice (4-0). Empruntée face aux Grasshopers en C1 avec un avant-centre argentin lourd et trop discret, l’attaque lyonnaise a joué en première intention et systématiquement dans la profondeur face à Nice. En mouvement perpétuel, elle a donné du crédit à l’hypothèse Lacazette dans l’axe. Le jeune Lyonnais a été l’auteur d’un doublé. Lacazette réclamait la pointe, il sera difficile de la lui reprendre. Les frères siamois Gourcuff – Grenier ont joué sur du velours. Gourcuff a été l’auteur de deux passes décisives et d’un coup franc à 30 mètres en pleine lucarne. Grenier a délivré un caviar et planté un but de la tête. Sans Gomis ni Lisandro, Lyon a misé sur la vitesse et la percussion, s’appuyant sur la fraicheur d’un centre de formation dont la promotion contrainte et forcée arrive à point nommé. L’OL avait rarement été aussi séduisant ces derniers mois. Et ce n’est pas Claude Puel, enfoncé dans la banquette de son banc de touche, qui dira le contraire.Ligue 1 - Monaco et Lyon rêvent plus grandL'IMAGE : L'INCROYABLE BOURDE DU JEUNE ARBITRELigue 1 - Monaco et Lyon rêvent plus grandStéphane Jochem n’avait jamais officié en Ligue 1. Il restera, bien malgré lui, l’une des stars de cette première journée. L’arbitre de Valenciennes-Toulouse n’a pas seulement accordé un pénalty plus que généreux aux Nordistes (37e), il a également expulsé un défenseur auquel il n’a pas adressé de carton rouge ! Il a en effet confondu Spajic et Yago qui n’ont pas grand-chose en commun. On mettra cette erreur, qui pourrait le renvoyer quelques semaines en L2, sur le compte du trop-plein d’adrénaline. Twitter s’est, lui, montré intransigeant et cruel pour le petit nouveau. Saleté de bizutage…
source Martin MOSNIER | Eurosport

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gagne Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines