Magazine High tech

L’électricité virale va proliférer !

Publié le 19 août 2013 par Pwrlovers @pwrlovers

Des scientifiques californiens ont fabriqué un petit générateur électrique qui fonctionne avec un virus. Pas d’inquiétude, il s’agit d’un virus qui ne s’attaque qu’aux bactéries et pas aux humains. Si la technique tient ses promesses, on pourrait bientôt voir se répandre de l’électricité virale !

Les chercheurs ont trafiqué leur virus afin qu’il se reproduise jusqu’à former une couche d’un centimètre, placée entre deux électrodes en or connectées à un dispositif d’affichage à cristaux liquides. Le virus M13 choisi possède les caractéristiques idéales : il se reproduit rapidement et il est facile à modifier génétiquement.

L'électricité virale pour remplacer bientôt les batteries ?

L’électricité virale pour remplacer bientôt les batteries ?

En appliquant une pression sur ce sandwich de virus, on obtient environ 6 nanoampères et 400 millivolts – à peu près le quart de la tension d’une pile AAA. Suffisamment pour l’affichage à cristaux liquides.

C’est une nouvelle application de la piézo-électricité intéressante parce qu’elle remplace les matériaux utilisés habituellement, dangereux pour la santé, par une matière organique non-toxique. Les usages pourraient se trouver dans l’alimentation de petits gadgets électroniques comme les téléphones cellulaires ou lecteurs MP3.

L’invention de l’Université Berkeley a reçu une distinction de la revue R&D Magazine, qui ne sélectionne que des procédés qui ont convaincu le jury de leur capacité à être commercialisés dans l’année. On devrait donc entendre parler de l’électricité virale très prochainement.

Remonter à la source :

R&D 100: Battery Technology Goes Viral


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pwrlovers 1531 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte