Magazine Environnement

L’île Maurice se lance dans les énergies vertes

Publié le 19 août 2013 par Lenergiedavancer @Fil_energie
ile_maurice_photo_julien_mrt

L’île Maurice a annoncé lundi 19 août la signature de trois accords concernant la fourniture d’énergies renouvelables (solaire et éolienne) avec des entreprises internationales. Des transactions qui, selon le conseil d’administration du Central Electricity Board (CEB), porteront à 60 MW la capacité totale d’énergie renouvelable connectée au réseau de l’île d’ici 2015.

Le CEB a signé un accord de fourniture d’énergie avec la société Saraco portant sur un projet solaire photovoltaïque de 15 MW, ainsi qu’avec Aérowatt pour un parc éolien de 9 MW. Un accord similaire avait été passé l’année dernière avec Suzlon Padgreen concernant un projet d’énergie éolienne d’une puissance de 29,4 MW.

Le conseil d’administration a également validé un exercice d’appel d’offres pour l’achat de 2 unités de 5 MW de fermes photovoltaïques.

Balraj Narroo, président du conseil d’administration du CEB, a rappelé que son groupe souhaite s’affranchir progressivement de l’utilisation d’huile lourde, une démarche s’inscrivant en lien avec le projet « Maurice Île Durable ».

La capacité de production d’énergie d’origine renouvelable atteindra donc, d’ici les prochaines années, 60 MW. C’est la « capacité maximale que le CEB peut accepter », selon son directeur Shyam Thannoo : « les énergies renouvelables sont sujettes aux conditions climatiques. Si nous devons fournir 60 MW, il faut nous assurer que nous avons cette capacité en stock, pour les jours où par exemple il y a de gros nuages et les fermes photovoltaïques n’arrivent pas à produire autant d’énergie ».


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lenergiedavancer 5099 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte