Magazine Autres sports

Ce qu’on a appris des deuxièmes matchs pré-saison

Publié le 19 août 2013 par Sixverges
Ce qu’on a appris des deuxièmes matchs pré-saison La moitié de l’interminable calendrier hors-concours est maintenant derrière nous. Voyons voir ce que J-R a retenu des rencontres de cette semaine.
Jésus de Boston : Dites-donc, Tom Brady ne s’était pas blessé à l’entraînement la semaine dernière? Dites-donc, l’ami Brady n’est-il pas censé en arracher en 2013 à cause d’un groupe de receveurs inexpérimenté? Si vous avez répondu oui à une de ces 2 questions, ne regardez pas les faits saillants de la seconde rencontre préparatoire des Pats contre les Bucs vendredi dernier. M. Bundchen a complété avec une facilité déconcertante ses 11 premières passes avant de démontrer qu’il est humain en ratant sa 12e tentative. Après avoir rejoint un nombre effarent de nobodies, le beau Tom a rejoint son nouveau meilleur ami, Danny Amendola, pour le majeur, une scène qu’on pourrait voir se répéter souvent cette saison. Ça fait 2 matchs que Brady et sa nouvelle attaque écrasent la compétition et, même si rien ne compte encore, c’est important, car une grande partie de l’aura des Pats réside dans la crainte qu’ils inspirent avant même que la partie commence. Les déboires de l’équipe l’avait éloignée, les performances du # 12 sont en train de la réinstaller. Quant à l’autre Messie en Nouvelle-Angleterre, Tim Tebow bien sûr, il n’a complété qu’un seul de ses 7 relais pour un fulgurant total de moins 1 verge en plus d’une interception. Allumez vos lampions, notre Jesusback préféré en aura besoin, ne serais-ce que pour faire l’équipe!
Les porteurs recrues impressionnent : Peu de positions subissent une dévaluation aussi importante que celle de porteur de ballon au football présentement. D’ailleurs, alors qu’il était monnaie courante d’en voir sortir 4 ou 5 par année au premier tour il n’y a pas si longtemps, aucun RB ne fut réclamé dans la ronde initiale du dernier encan de la NFL. Ceci ne veut pas dire que des athlètes de talent ne font pas leur marque dans les divers champs-arrière de la NFL. A Green Bay, Eddie Lacy a fait écarquiller bien des yeux grâce à son style puissant qui lui a fait briser un grand nombre de plaqués (allez à 0 :10 sur le vidéo).  Le produit d’Alabama amènera une dose nécessaire de robustesse à l’offensive très (trop) aérienne du Pack.
Du côté de Cincinnati, c’est de l’explosion et de la vitesse, tant au sol que dans le flanc, qui étaient demandées, ce qui explique la sélection de Giovanni Bernard. Ben-Jarvis Green-Ellis profitant d’une semaine de congé, le jeune Bernard n’a pas tardé à démontrer ces qualités en offrant le genre de performance qui pourrait reléguer the Law Firm aux lignes de côté plus rapidement qu’on le pense. J’ai aussi hâte de voir ce que Le’Veon Bell, qui reprend l’entraînement à Pittsburgh cette semaine fera, lui qui devrait être le partant des Steelers. Il n’est pas rare de voir des RB recrues prendre d’assaut la ligue et dominer dès leurs premières années dans la ligue, avant que l’usure et les blessures s’en mêlent. Vous n’avez qu’à penser à Alfred Morris l’an dernier pour vous en convaincre. Ce trio de sélections de 2e ronde sera à surveiller.
Les vieux RB ne s’en laissent pas intimider : C’est bien beau les petits nouveaux, mais la ligue compte sur plusieurs porteurs établis et ceux-ci ont également prouvé leur utilité au cours des rencontres préparatoires de la semaine dernière. A Chicago, Matt Forte connaît un bon camp et il nous a servi une longue galopade de 58 verges qui devrait convaincre son nouveau coach, très friand de jeu aérien, de ne pas oublier l’attaque terrestre. Chez les Eagles, LeSean McCoy a également pu démontrer sur cette course de 21 verges que ses changements de direction rapides sont intacts malgré la blessure qui a mis un terme hâtif à sa campagne 2012. Dans l’ensemble, le jeu au sol semble revenir à la mode dans la NFL, ce qui n’est sans doute pas étranger aux succès des formations plus balancées comme les Ravens, les Niners et les Seahawks en 2012. Tant mieux, personne ne déteste un peu de violence à la ligne d’engagement!
Les Cowboys et les revirements : Les casques étoilés bougent bien le ballon, mais possèdent vraiment un don pour se tirer dans le pied. Habituellement, les mauvaises décisions de Tony Romo sont la cause de plusieurs de ces revirements, mais samedi dernier contre l’Arizona, impossible de blâmer le # 9. En fait, il fut plutôt solide, mais ses receveurs ont échappé 3 ballons et le substitut Kyle Orton a décoché 2 interceptions, tout cela dans la seule première demie. Dallas a commis un autre revirement dans la seconde portion du match lorsque les réservistes étaient sur le terrain, mais les 5 pertes de ballon en première demie, alors que plusieurs partants jouaient, a de quoi inquiéter la formation qui se rend bien compte qu’elle n’a pas réglé son principal problème offensif. D’ailleurs comme vous le voyez ici, les défensives adverses connaissent la faiblesse d’America’s Team et adaptent leur stratégie en tentant d’arracher la balle des mains des Cowboys plutôt que de se contenter de les plaquer. Si le match de samedi est une indication, Dallas enragera de nouveau ses partisans cette saison!
Qu’est-ce que ça va prendre pour confirmer Weeden ?: Brandon Weeden n’a certainement pas ressenti d’amour de la part de la nouvelle administration brune durant la morte saison. Qu’à cela ne tienne le jeune vieux s’est amené au camp d’entraînement et fait tout ce qu’il peut pour convaincre ses nouveaux patrons de sa valeur. Après une première sortie potable, il en a rajouté une couche jeudi dernier. Weeden a mené 2 poussées à la terre promise et terminé sa soirée de travail avec  8 passes complétées en 12 tentatives pour  117 verges et 2 passes de TD. En 2 parties préparatoires, le roux revendique 72 % de passes complétées, 229 verges de gains et 3 touchés. Malgré tout, son nouveau coach refuse de confirmer son poste de partant, ajoutant que la compétition est encore serrée avec Jason Campbell. Coudonc, ça va prendre quoi? Sa nomination n’est probablement qu’un automatisme, mais manifestement, Weeden n’a pas la confiance de la nouvelle direction, une situation qui n’est pas sans rappeler celle de son prédécesseur Colt McCoy. Partisans éplorés des Browns résignez-vous, le jeu de la chaise musicale n’est pas fini dans le nord de l’Ohio.
Maudite pré-saison : J’en ai parlé hier, le week-end fut catastrophique pour nombre d’équipes touchées par plusieurs blessures. S’ajoutent à la liste suite au match d’hier soir Victor Cruz (talon) et le centre David Bass (MCL) chez les Giants ainsi que Coby Fleener (entorse au genou) chez les Colts. Même Pam Oliver s’est fait mal, c’est tout dire!!!!
Le débat sur la saison de 18 matchs (ou de 17) revient périodiquement dans la NFL. Je sais que les joueurs y étaient farouchement opposés à l’époque et que plusieurs lecteurs de 6VB n’étaient pas vraiment emballés par l’idée. L’argument principal contre le calendrier étendu était …. les risques de blessures!!!
Je ne sais pas si ajouter des parties au calendrier régulier est une bonne idée, mais je sais que le calendrier préparatoire est trop long. En comptant le début des camps, il s’écoule 7 semaines entre le début de l’entraînement et le premier match réel. C’est presque une demi-saison!!! Les premières et dernières rencontres préparatoires sont des insultes aux partisans dans les estrades (qui paient le même prix que pour un match régulier) alors que les partants jouent à peine une série (lorsqu’ils jouent!). Donc, puisque les proprios ne supprimeront jamais 2 matchs, aussi bien convertir ces mauvaises farces en rencontres qui en valent la peine. De toute façon, si ce week end nous a montré une chose, c’est que les blessures surviennent qu’on jeu à l’agace-football ou au vrai. Donc, je ne dis pas « Vive le calendrier de 18 matchs », je dis plutôt « A bas la longue pré-saison ».
Malgré cette petite crotte sur le cœur, je reviendrai quand même la semaine prochaine vous entretenir des péripéties de la répétition générale qu’est la 3e rencontre hors-concours! 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • J comme Je

    comme

    Ah, la question de la perspective narrative! Tout auteur, je crois, a au moins une fois dans sa vie été confronté au grand choc de s'apercevoir soudainement,... Lire la suite

    Par  Clementinebeauvais
    CULTURE, JEUNESSE, LIVRES
  • Son : J Martins – GoodLife (Naaman)

    Il y a un an, J. Martins interprétait avec Cabo Snoop le titre « Good Tym ». Cette fois il nous propose le titre « Good life » ! Lire la suite

    Par  Hype Médias
    CINÉMA, CULTURE, MUSIQUE, RÉGIONS DU MONDE
  • Mais qui est donc ce Joseph Grillon ?

    Mais donc Joseph Grillon

    C'est le seul vrai vainqueur des élections législatives italiennes des 24 et 25 février avec plus de 25% des voix à la Chambre des Députés et au Sénat : le... Lire la suite

    Par  Arturo
    EUROPE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Et donc, ça ne compte pas?

    Ouh. Je suis colère ces jours-ci.Mais d’abord pardon, ami lecteur, de t’avoir délaissé si longtemps. Mais j’avais comme qui dirait 2 ou 3 trucs à régler depuis... Lire la suite

    Par  Typhaine
    ENFANTS, JOURNAL INTIME
  • L’on pense, donc on suit

    La réécriture d’une de mes premières nouvelles. Dans un monde futuriste, un homme qui refuse le progrès cherche à se tuer, mais n’y parvient pas. Lire la suite

    Par  Flo
    NOUVELLES
  • J-13...

    J-13...

    ...avant quoi ?? Le printemps bien suuuur !!Nan parce que, c'est pas que, mais l'hiver me gonflait tellement que j'ai légèrement abandonné le blog dernièrement. Lire la suite

    Par  Justinestimes
    BEAUTÉ , CONSO, CÔTÉ FEMMES, MODE
  • Chronique Mars 2013 (par J. Pellistrandi)

    Chronique Mars 2013 (par Pellistrandi)

    Auteur invité Chronique Votre chronique trimestrielle, par J. Pellistrandi. source Ce début d’année est marqué par l’Opération Serval déclenché par la France... Lire la suite

    Par  Egea
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


Sixverges 1945 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines