Magazine Médias

Breaking Bad, S05E10, Buried

Publié le 20 août 2013 par Haiyken @JALFDM
Breaking Bad, S05E10, Buried, réalisé par Michelle MacLaren et écrit par  Thomas Schnauz.
Breaking Bad, S05E10, BuriedJe pense que cet épisode montre qu'on est en route pour de sacré montagnes-russes jusqu'à l'épisode final. La tension est à son maximum et on retrouve tous les personnages à fleur de peau, sacrément amochés pour la plupart par la réalisation que Walter est un fabriquant de drogue. Que ce soit Skyler qui encaisse les retombées de ses mensonges, Walter lui-même qui tente d'effacer les dernières preuves pouvant l'incriminer, ou Hank et Marie qui ne savent pas vraiment quoi faire pour se sortir de cette mélasse.
J'en ai déjà parlé lors de mon article sur l'épisode précédent mais personnellement je n'arrive plus vraiment à me mettre du côté de Walter. C'est un des personnages les plus effrayants que la télévision ait pu nous offrir et cet épisode, à défaut de montrer Heisenberg dans toute sa puissance, nous fait nous rendre compte des répercussions des actions de Walter sur sa famille.  Et le meilleur exemple est le personnage de Skyler. La plupart des spectateurs lambda ont beau la détester, elle reste pour moi la toile blanche sur laquelle la noirceur d’Heisenberg s'est étalée pendant cinq saisons. Et ce qui est le plus déroutant est de la voir ici encaisser le coup face à Hank et Marie, et malgré l'état de dévastation dans lequel elle est lorsqu'elle se rend compte que tout est sur le point de s'écrouler, Skyler parvient à ne rien avouer, pas un mot incriminant. J'aime également le fait que le moment où Skyler aurait peut être pu tout avouer est balayé par le fait qu'elle apprenne que le cancer de Walter soit de retour. Malgré son discours comme quoi elle n'attendait que ça, que le cancer revienne pour qu'elle soit débarrassée de son mari, elle se rend compte que cela signifie qu'elle risque de le perdre. La performance d'Anna Gunn est époustouflante dans cet épisode et procure vraiment l'émotion qu'il fallait.
Du côté de Hank, ça se démène pour trouver une solution. J'aime beaucoup que ce personnage bourru, maladroit et faible en apparence se révèle être vraiment intelligent, pragmatique et solide. Il est pleinement conscient de ce qui se déroule sous ses yeux. Il sait la vérité, il n'a plus aucun doute et a juste besoin de trouver l'élément de preuve qui fera tout basculer. La seule chose qu'il n'arrive pas à concevoir soit que Skyler soit impliquée, non pas contre son gré, mais qu'elle participe activement à l'opération en blanchissant l'argent de Walter. Il faut Marie pour dévoiler la vérité, aussi dévastatrice soit-elle. Marie a toujours été un de ces personnages terriblement réalistes. J'aime que, à la fois concernant elle et Hank, ces personnages n'oublient rien. C'est là où la série est réaliste, c'est que le passé n'est pas effacé, non, tout s'accumule petit à petit et on arrive au moment où la pile est tellement haute, tellement imposante que tout est sur le point de s'écrouler.  Que Marie ait sa part à jouer dans l'équation me plait beaucoup. Mais c'est Hank dont la vie est sur le point d'être le plus chamboulée. Comme on nous l'explique dans l'épisode, soit Hank dévoile tout de suite les cartes qu'il a en main, sans être capable de prouver quoi que ce soit, soit il garde tout pour lui et prend le risque d'être complice en ayant gardé des informations secrètes à la police. Quoi qu'il en soit, sa carrière est ruinée, et l'élément humoristique comme quoi le beau frère d'Heisenberg est un agent de la DEA devient des plus tragiques, de quoi mettre mal à l'aise même.  Le retour de Jesse dans l'intrigue principale me ravit, et j'espère vraiment en voir d'avantage de lui d'ici la fin. Il était jusque là un peu en retrait, secoué par sa conscience. Le cliffhanger de l'épisode me plait énormément et promet un délicieux face à face entre Hank et Jesse. Je me demande jusqu'où Hank ira pour découvrir la vérité. Il est clair qu'il a établi la connexion entre Walter et Jesse depuis l'épisode précédent et son discours concernant le camping-car et le coup de téléphone concernant le faux accident de Marie.   Les dernières pièces sont sur le point d'être emboitées. Est-ce que Jesse sera celui qui fera s'effondrer l'empire d'Heisenberg ?
J'ai particulièrement aimé les séquences avec Walt qui, même si elles sont peu nombreuses, sont dans l'esprit de l'origine de la série avec cet homme au milieu du désert. Tout le trafic autour de l'argent m'a beaucoup amusé, surtout la petite scène entre Huell et Kuby qui amène de l'humour tout en rappelant l'image d'Heisenberg que Walt a réussi a créer, souvent malgré lui, au fil des péripéties.   A côté de ça on retrouve Lydia et notre bon ami Todd (Jesse Plemons que j'aime beaucoup) dans une tuerie dans les règles de l'art et dans un style typiquement 'Breaking Badesque'. Je suis toujours aussi perplexe par la direction que prend le trafic de méthamphétamines et le 'cooking', mais je ne doute pas une seconde que tout ça va revenir en force très rapidement pour chambouler la petite vie calme que vont essayer de maintenir Skyler et Walter pour éviter les soupçons de quiconque.
Breaking Bad, S05E10, BuriedBreaking Bad, S05E10, BuriedBreaking Bad, S05E10, BuriedBreaking Bad, S05E10, BuriedBreaking Bad, S05E10, BuriedBreaking Bad, S05E10, BuriedBreaking Bad, S05E10, BuriedBreaking Bad, S05E10, BuriedBreaking Bad, S05E10, BuriedBreaking Bad, S05E10, BuriedBreaking Bad, S05E10, BuriedBreaking Bad, S05E10, BuriedBreaking Bad, S05E10, BuriedBreaking Bad, S05E10, BuriedBreaking Bad, S05E10, BuriedBreaking Bad, S05E10, Buried

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Haiyken 86 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte