Magazine High tech

[Test] Rogue Legacy : Quelqu’un a vu ma vie sociale ? [PC]

Publié le 20 août 2013 par Brokenbird @JournalDuGeek

« Je suis mort 38 fois cette après-midi mais c’est décidé, je quitte ma femme. » Voilà le témoignage émouvant de Patrick, mon boucher, après que je lui ai donné un code de Rogue Legacy, jeu de plateforme né des mains des talentueux canadiens de Cellar Door Games.

RogueLegacy 1
Ne jugez pas Patrick trop vite, Rogue Legacy a vraiment quelque chose d’hypnotique ; ce jeu est un véritable poison pour votre productivité, vous pouvez me croire. Mais détaillons un peu la chose. Rogue Legacy est au carrefour de la plateforme 2D et du Rogue-like. Vous y contrôlez un petit chevalier qui a pour but de nettoyer un château (et ses environs) de ses innombrables créatures, squelettes, zombies et autres spectres démoniaques. Dans ce décor en 2D visuellement dépouillé, notre petit chevalier devra aussi éviter les nombreux dangers que l’on trouve dans tout château virtuel qui se respecte : piques, boules de feu et tourelles.

RogueLegacy 2013-08-19 14-03-14-53
La prise en main est simplissime (demandez à Patrick) : on avance, on saute, on peut donner des coups d’épée, parer certains coups avec son bouclier, lancer – avec parcimonie – quelques sorts et utiliser des armes de jet. Voilà. L’idée, c’est de rentrer dans le château et de récolter le plus d’argent possible avant de mourir (en tuant des monstres, principalement). Cet argent va ensuite servir à faire évoluer son héros, ou pour être plus précis, sa descendance, qui héritera du bagage technologique et du pécule précédemment récolté. Dans un arbre technologique, vous allez pouvoir améliorer les statistiques de votre personnage et débloquer de nouvelles classes (mineur, barbare, paladin, archimage, etc.). Chez le forgeron, en échange de quelques runes trouvées dans le château, vous allez récupérer du meilleur matériel. Chez l’enchanteresse, vous allez apprendre de nouvelles aptitudes (double saut, dash, etc.). Puis, vous retournerez dans le château, encore et encore et encore. Précisons pour terminer que la disposition des salles est générée aléatoirement à chaque expédition. Aucune incursion dans le château ne se ressemblera, même si des modèles de salles ressortent au bout d’un moment.

RogueLegacy 3
Pourquoi Rogue Legacy plutôt qu’un autre ? Parce que la courbe de progression est très bien calibrée. Parce que chacun de vos héros sont caractérisés (plus ou moins aléatoirement, il semble) par des traits génétiques rigolos – certains voient « trouble », d’autres ne voient pas les couleurs (le décor est en noir et blanc), etc. – et qu’il faut composer avec ces difficultés à chaque nouvelle partie. Parce que le château est parsemé de petits challenges (pour récupérer des runes ou des coffres remplis d’or). Parce qu’à côté de ça, les défauts du titre ne sont pas nombreux. Notons des contrôles ponctuellement capricieux (pour se retourner notamment) et une musique répétitive assez agaçante, mais pour 14 euros, on pardonnera volontiers.

8

/10

Note JDG

Hypnotique

Rogue Legacy est une expérience dure à vivre pour qui a un peu trop d’ego mais hautement addictive. Les Canadiens de Cellar Door Games n’ont rien inventé mais ont su se montrer efficaces, tout en apportant 2-3 idées amusantes. On recommande chaudement.

Rogue Legacy est disponible sur PC pour 13.99 euros (Steam).

[Test] Rogue Legacy : Quelqu’un a vu ma vie sociale ? [PC]
[Test] Rogue Legacy : Quelqu’un a vu ma vie sociale ? [PC]
[Test] Rogue Legacy : Quelqu’un a vu ma vie sociale ? [PC]
[Test] Rogue Legacy : Quelqu’un a vu ma vie sociale ? [PC]
[Test] Rogue Legacy : Quelqu’un a vu ma vie sociale ? [PC]
[Test] Rogue Legacy : Quelqu’un a vu ma vie sociale ? [PC]
[Test] Rogue Legacy : Quelqu’un a vu ma vie sociale ? [PC]

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Brokenbird 953528 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine