Magazine

Deux romans d'Evelyn Waugh : Hommes en armes et Officiers et gentlemen

Publié le 20 août 2013 par Mpbernet

20 août 2013

La critique de Claude :

Evelyn Waugh est un auteur anglais né en1903 et mort en 1966 : autant dire qu'il fait partie de l'histoire...On le trouve, par exemple, dans le passionnant "Any human heart" de William Boyd, comme jeune écrivain catholique un peu snob et méprisant.

hommesenarmes

Robert Laffont vient de rééditer dans sa collection « Pavillons Poche » ses deux romans sur les années de guerre 1939 et 1940.

Le héros s'appelle Guy Crouchback, littéralement "dos rond". Issu d'une grande famille catholique en voie de déclin, âgé de 36 ans, il n'a pas fait grand-chose de sa vie. Patriote, il s'engage à la déclaration de guerre, et son rang social le fera intégrer dans un corps d'élite (curieusement appelé, en français, les Hallebardiers).

Il va être ballotté de stage en affectation, d'Ecosse en Afrique, sans aucune logique, sans la moindre valorisation de ses compétences. Les armements et matériels n'ont rien à voir avec la guerre moderne, et on va le voir en Crête, où Crouchback participera à une retraite éperdue (remarquablement peinte  par l'auteur), sans même avoir tiré sur un Allemand.

officiersetgentlemen

Au passage, le lecteur admirera une extraordinaire collection de dinosaures militaires, vieux officiers d'active très dépassés qui engagent la vie de leurs hommes de façon bien légère. Et il pensera à un autre roman de Boyd, " An Ice Cream War", ou le jeune héros est précipité dans un débarquement dont on se demande comment il a été préparé.

Il ne faut pas oublier cependant que l'armėe britannique, même si elle a mal commencé la guerre, l'a poursuivie et terminée de façon  héroïque  et très efficace, à El Alamein par exemple ; l'auteur est libre d’exercer son sens critique, mais nous devons rendre hommage à la réalité.

En résumé, deux livres utiles à qui s'intéresse à la Grande-Bretagne au XXème siècle, deux premiers volets d'une trilogie consacrée aux bouleversements des moeurs et coutumes de la bonne société anglaise induits par le choc de la seconde guerre mondiale.

Editions Robert Laffont, traduits de l'anglais par (Homme en Armes : Jean Dumas-Simart, 463 p.) et (Officiers et gentlemen : J.-G. Chauffeteau et Gilbert Vivier, 479 p.) 11€ chacun.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mpbernet 50874 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte