Magazine Basketball

Flip Saunders se confie sur l'effectif des Wolves

Publié le 20 août 2013 par Insidebasket @insidebasket

2013_flip_saunders.JPG

Flip Saunders
est le nouveau président (depuis 4 mois) des opérations des Timberwolves et à ce titre, il a été interrogé par le Star Tribune sur le groupe, l'effectif, son travail.

Il revient d'abord sur l'effectif. Après avoir recruté Ronny Turiaf, Corey Brewer et Kevin Martin, il a su conserver Chase Budinger et surtout Nikola Pekovic. Il estime que l'effectif est complet et qu'il n'a plus un besoin fort de recruter:

"Je ne pense pas que nous ayons d'autres besoins. A ce jour, après en avoir discuté avec Rick, nous nous sentons bien avec l'effectif que nous avons. Non seulement il est équilibré, mais nous avons aussi du talent à chaque poste. J'ai beacoup parlé de l'équipe et il y a de nombreux joueurs dont nous n'avons pas encore parlé: Derrick Williams, J.J Barea, Dante Cunningham. Quand nous mettons tous ces joueurs et ceux ajoutés, nous sommes confiants."

Dans la continuité, on lui a demandé de parler de deux joueurs en particulier. D'abord, Alexey Shved, le meneur Russe arrivé l'année dernière (8,6 points et 3,7 passes décisives); il confirme qu'il fait bien partie des plans des Wolves. Il parle surtout de Nikola Pekovic. Il faut dire que l'histoire de sa prolongation de contrat n'a pas été de tout repos pour lui. Il lui a fallu du temps et de l'argent pour convaincre le joueur de poursuivre avec les Wolves. Le journaliste demande alors si 60 millions de dollars ce n'est pas trop pour ce joueur et pour l'équipe des Wolves qui est un petit marché:

"Non, écoutez, que l'on soit coach, président ou propriétaire, je sais une chose: les bons joueurs doivent être payés. Probablement que les équipes qui ont la plus forte masse salariale sont aussi celles qui gagnent. Vous devez choisir les bons joueurs. Vous devez être sûr de leur niveau. Pek peut scorer, bloquer, il est fort et peut prendre des rebonds. Je ne pense pas que cela va changer.

Saunders précise à demi-mot qu'il est soulagé quant à la volonté de Pekovic de ne pas jouer avec la sélection à l'euro en septembre. Pour Rubio (Espagne), Shved (Russie) et Barea (Porto-Rico), il ne les privera pas de compétitions internationales mais garde un oeil sur eux afin de s'assurer qu'ils s'entraînent et qu'ils pourront avoir un peu de repos et être en bonne forme au training camp.Il confirme aussi que Shabazz Muhammad et Gorgui Dieng pourraient faire un petit tour en D-League. Pour Saunders, il faut voir d'un bon oeil cette league. Elle est essentielle et ne doit pas être considérée comme une punition par les joueurs. Même s'ils vont en D-League (Iowa Team), Saunders précise qu'ils ne seront pas oubliés, bien au contraire. Enfin, le journaliste l'a intérrogé sur son métier. Il estime que son année à ESPN lui a été bénéfique notamment dans la communication (avec les agents, les joueurs et les médias). Il est surtout prêt à laisser Rick Adelman coacher comme il l'entend.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Insidebasket 67635 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines