Magazine Beauté

Once upon a time… #1

Publié le 20 août 2013 par Aurore Ubdp @AuroreUBDP

cutbyfred(clik sur l’image pour lancer la page et voir la vidéo)

Au printemps de l’année prochaine, une de mes anciennes collègues, chef de packaging en cosmétiques (merci pour le stylo clic anti-cernes, c’est une révolution !!) de son état et devenue une grande amie se marie avec son cher & tendre. Là vous vous dites : "ouh la laaa, elle est visionnaire cette Aurore, on est encore en été 2013 et elle nous parle de l’année prochaine… pfiou, elle a craqué, ça se voit qu’elle a pas eu de vacances…".

Vous n’avez pas entièrement tord mais c’est que l’affaire est sérieuse ! La demoiselle a presque un classeur, telle Monica dans Friends (pour rester dans le ton de mon dernier billet) et s’apprête à vivre le rêve de sa vie. Les préparatifs doivent lui demander beaucoup de temps, d’énergie, et je suis notamment en charge de lui confectionner son head-band et parures de bijoux. Vous voyez mieux le besoin de s’y prendre à l’avance, là ? C’est mieux ?

Pour tout vous dire, je me sens étrangère à la question du mariage tel que je le connais. La robe de princesse, le cérémonial, le chignon qui bouge pas, le make-up waterproof, la moitié des gens présents qui ne vous connaissent que de nom même si c’est la tante de, la salle rangée en équation parfaite, l’ouverture du bal… N’allez pas penser que j’y suis allergique pour autant, je me sens simplement un peu plus rock and roll.

Si c’était ma journée de mariage, j’aimerai ne voir que nos proches, 50 personnes tout au plus, ceux qui nous accompagnent depuis toujours ou plus récemment sur notre chemin de vie, dans un seul lieu réunis, se mélanger, faire connaissance, rire et danser. Mon cadeau serait leur présence et l’énergie qu’ils mettraient dans ce moment et non pas un vaisselier (qui rime avec vaisseau spatial dans un coin de ma tête) ou un voyage je-ne-sais-où. Ma robe serait sans doute vintage et j’aurai un coiffé-décoiffé fou. Tendresse et simplicité seraient mes demoiselles d’honneur et je me fous qu’elles aient la même robe satinée. Mais bon, revenons-en à la belle.

Pour l’heure ce qui compte, c’est que notre chère amie soit la plus heureuse lors de ce jour si précieux. Voila pourquoi je me mets la pression. Parce que c’est le genre de fille belle comme le jour, au cœur sur la main, au rire communicatif, à la sensibilité hors du commun qui nous égaye une raclette party comme personne. Si le souci du détail lui tient à cœur, alors pour la peine, il en sera de même pour moi. Tenons-le nous pour dit !

Bon je pense que tout le monde à compris l’idée. Mais alors pourquoi cette vidéo ? Parce que j’ai flashé dessus en me disant : "tiens, ça c’est ma coiffure pour son mariage" et même si elle me demandait de porter une robe satinée (ndlr : pour elle, je le ferai) et bien ça resterait ma gitane touch. Voila !

J’inaugure par la même occasion, la rubrique "Once upon a time…" qui me permettra de partager avec vous ce genre de crises humoristico-existentielles… Promis, la prochaine fois, on ne parlera pas de la nidation des pigeons du nicaragua ! Vous en avez de la chance !?

;)



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Aurore Ubdp 2863 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte