Magazine Environnement

Gabon : une découverte de gaz à condensats prometteuse pour Total

Publié le 20 août 2013 par Lenergiedavancer @Fil_energie
gabon_photo_brendanvanson

La filiale gabonaise de Total a indiqué lundi 19 août la découverte d’un gisement de gaz à condensats lors d’un premier forage exploratoire dans une zone identique à celle où des gisements ont été mis à jours au large des côtes du Brésil.

Le communiqué de Total précise que le puits DIAMAN-1B foré sous « 1729 mètres d’eau sur le permis Diaba« , d’une profondeur totale de 5585 mètres, « a mis en évidence une accumulation de gaz à condensats » sur une épaisseur d’une cinquantaine de mètres.

Situé à une centaine de kilomètres des côtes gabonaises, le permis de Diaba est le premier forage de Total Gabon effectué en eaux ultra-profondes. Ces opérations exploratoires visent une couche géologique présalifère (située sous d’épais dépôts de sel) similaire aux immenses gisements de pétrole découvert depuis 2006 au Brésil.

« L’analyse des données recueillies est en cours afin de préciser l’importance de cette découverte » indique la filiale du pétrolier tricolore à propos de cette nouvelle commercialement prometteuse.

Le gaz à condensats est un gaz naturel contenants des hydrocarbures liquides en suspension, identique à du pétrole brut, ce qui en augmente considérablement la valeur.

Total Gabon, également opérateur de Diaba, détient 42,5% des parts du permis, en partenariat avec les sociétés Marathon Oil et Cobalt (qui détiennent une part de 21,25% chacune) ainsi que de l’Etat gabonais (15%).


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lenergiedavancer 5099 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte