Magazine Focus Emploi

À la fois mère et entrepreneure

Publié le 20 août 2013 par Kimauclair

Lorsqu’une femme a (ou a eu) le goût de créer une entreprise en lien avec sa passion sans que cela nuise à son rôle de mère, on la surnomme mompreneure, mampreneure ou encore mamanpreneure.

Dans l’article Des conseils afin de réussir en tant que mère et entrepreneure sur le blogue de Simplement Brillant, j’ai interrogé plusieurs femmes afin d’en apprendre plus sur ce qu’elles doivent surmonter comme défis pour atteindre les buts fixés et sur les conseils qu’elles donneraient à d’autres femmes qui veulent se lancer en affaire.

Je vous invite à consulter l’article pour en savoir plus sur ce qui les caractérisent.

Je vous partage ici quelques témoignages reçus des femmes qui ont répondu à mon appel.

Au sujet de l’organisation et la gestion de temps  :

« Combiner maman et entrepreneure nous donne l’opportunité de revoir nos activités de façon plus stratégiques, plus efficaces et ainsi de mieux doser nos efforts. Il faut se l’avouer, avec les enfants, il faut bien planifier et gérer notre temps et la maternité nous force à évaluer sans cesse ses efforts pour maximiser l’horaire d’un journée. On rationalise nos décisions tout en cherchant un équilibre entre le travail et les enfants. Ces enfants dont nous devons prendre soin et éduquer du meilleur de nous même tout en mettant de l’avant la réussite de notre entreprise. C’est toute une énergie positive qui se développe » – Maud Salomon, conseillère financière

Au sujet du soutien :

« Ma mère, qui garde aussi mes enfants, m’a beaucoup aidée en terme d’horaires. Mon chum s’est beaucoup impliqué en ce qui a trait à la gestion, et mon père s’est chargé de la comptabilité. » – Mélanie Simard Veilleux, présidente de Fusion Maternité

« En tant que mompreneure, vous ne devez pas vous sentir coupable lorsque vous prenez une décision pour votre famille ou vote entreprise, car cela peut avoir un impact inévitable sur l’autre» – Roxanne Tétreault, Présidente et Stratège en communication chez Esprits libres

« Depuis mon passage à l’émission Dans l’oeil du Dragons, il n’est pas rare que je travaille 12-13 heures par jour et aussi les week-ends. L’entreprise prend beaucoup de place avec notre vie familiale. Les enfants partagent cependant nos réussites, donnent un coup de main pour l’étiquetage, le classement, l’emballage ou la préparation des commandes. Je donne de petits boulots à la pièce à mes enfants . Je les paie quelques fois en argent ou par des activités de récompense, telque d’avoir du temps supplémentaire pour l’ordi..» – Jennifer Vary, présidente de la Savonnerie La Prétentieuse

« Être mère et entrepreneure est surtout une question de discipline. Il faut se dire qu’il y a certains créneaux qui sont consacrés à la famille, et d’autres au travail et s’y tenir. » – Émilie Ogez , consultante, formatrice et conférencière en médias sociaux

Au sujet de la délégation :

«Ce que les mompreneures se doivent de réaliser, c’est qu’à chaque fois qu’elles accomplissent des tâches qui ne sont pas dans leur talent unique, elles mettent leur entreprise à risque et ralentissent leur succès inutilement. Elles doivent se concentrer uniquement au marketing de leur entreprise et à leur prestation de services, point.» – Marie-Hélène Risi, coach pour femmes entrepreneures

Au sujet de la prise de décision :

« Les mères entrepreneures doivent faire des choix qui reflètent leurs valeurs. Par exemple, le développement de mes entreprises ne va pas aussi vite que je le souhaitais initialement, mais c’est un choix que j’ai fait. La valeur qui prime pour moi, c’est la famille. Si ça veut dire ralentir certains développements en affaires, c’est correct pour moi. » – Cindy Rivard, Conseillère et formatrice médias sociaux et communication

A+

—-

Crédits photos : Flickr / fayewesthausen

Vous aimerez aussi...

  • Se lancer en affaires à 50 ans et plus
    Se lancer en affaires à 50 ans et plus
  • Comment la Nature favorise le leader créatif
    Comment la Nature favorise le leader créatif
  • Mieux vaut essayer pour apprendre et avancer
    Mieux vaut essayer pour apprendre et avancer
  • L’ACEE : Des clubs entrepreneurs pour les étudiants à découvrir
    L’ACEE : Des clubs entrepreneurs pour les étudiants à découvrir
  • 3 constats d’un futur repreneur
    3 constats d’un futur repreneur

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Kimauclair 2558 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine