Magazine Basketball

Rick Carlisle : ''Les Plays-Offs sont à notre portée''

Publié le 20 août 2013 par Insidebasket @insidebasket

Les Dallas Mavericks ont fini la saison dernière avec leur pire bilan depuis 2000 (41-41). Ils ont raté les Plays-Offs et avant le début du marché des transferts, leur président Marc Cuban avait déclaré vouloir faire All In pour une star. Seul, dans l'effectif, Dirk Nowitzki à qui on va dresser une statue face à l' American Airlines Center, restait intouchable. Mais de gros poisson, il n'y eut point. Et comme dans le "Le vieil homme et la mer" d' Ernest Hemingway, le pilote du bateau est revenu à terre avec une demi-prise : Monta Ellis.  
 
Raté Dwight Howard qui a pourtant été appaté un bon et long moment. Raté Chris Paul ou André Iguodala. Les Mavericks se retrouvaient bredouilles ou comme on dit dans le bouchennois "Broucouilles ". Beaucoup sont ceux qui pensent que les Mavs vont patiner. Nous les premiers. Rick Carlisle, en bon défenseur de la patrie en danger, n'est évidemment pas de cet avis.

"Je pense que les Plays-Offs sont largement à notre portée, ne le perdez pas de vue, declare t'il à Jeff Caplan d' NBA.com. Faites attention, ne soyez pas mauvaise langue et pessimiste avec nous. Nous devons être enthousiasme et nous concentrer sur notre nouveau groupe de joueurs."

Les Mavericks ont signé Monta Ellis, Samuel Dalembert, Jose Calderon, DeJuan Blair, Wayne Ellington et Devin Harris. Ils ont laché en chemin O.J. Mayo, Chris Kaman, Darren Collison et Elton Brand.

"Je tente de m'adapter chaque année pour optimiser notre effectif et en tirer le meilleur. J'ai beaucoup donné mais c'est toujours un magnifique challenge que d'être dans ces situations. Nous vivons différemment. Nous vivons un temps où les contrats courts vont se multiplier. Cela vient des nouveaux accords : le CBA. Etre coach dans cette ligue demande beaucoup d'ouverture et beaucoup de qualités d'adaptation. Chacun voudrait de la continuité, mais on ne peut pas toujours l'avoir..."

Les Mavs ont terminé à 4 victoires de la 8ème place à l' Ouest. Toutefois, le record de 28  victoires pour 18 défaites de la fin de saison a du être d'un poids certain dans le ton optimiste de Rick Carlisle.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Insidebasket 67819 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines