Magazine Séries

Critiques Séries : Pretty Little Liars. Saison 4. Episode 11.

Publié le 21 août 2013 par Delromainzika @cabreakingnews

vlcsnap-2013-08-21-07h44m03s100.png

Pretty Little Liars // Saison 4. Episode 11. Bring Down the Hoe.


Afin de résoudre une intrigue plus facilement, Pretty Little Liars introduit un nouveau témoin qui va bien évidemment pouvoir disculper la mère de Hanna. Sauf qu'encore une fois la série manque légèrement de finesse. On a donc l'impression que ce jeune homme débarque de nulle part et qu'il n'y a pas de vraie cohérence derrière tout ça. Je veux bien que la série fasse évoluer ses intrigues, mais je pense qu'il y avait d'autre façon de le faire. Par ailleurs, "Bring Down the Hoe" était vraiment un épisode faiblard de la série. Ce n'est pas que la série n'a pas l'habitude de nous ennuyer c'est juste que l'on remarque parfaitement avec cet épisode à quel point Pretty Little Liars peut parfois allier le ridicule et quelque chose d'intéressant en filigrane. Car mine de rien, cet épisode nous a tout de même entouré de révélations et utilisait chaque intrigue développées depuis le début de la saison. Sauf que quand tout stagne et rien ne nous est réellement révélé… bien entendu qu'il est difficile de ne pas piquer du nez.
La faute encore une fois est à toutes ces histoires d'amour qui ne parviennent pas à se transformer en bonne intrigue. Entre Ezra en arrière plan de la relation entre Aria et Jake. D'ailleurs, ces deux derniers sont plutôt mignons ensemble mais malheureusement Pretty Little Liars ne parvient pas à m'intéresser. Je trouve que cette saison Aria est réellement devenu un personnage inutile. En plus de nous servir la soupe à la grimace avec ses intrigues amoureuses, c'est aussi devenu un personnage particulièrement irritant. Toujours à se plaindre, toujours à ne pas savoir qui choisir, toujours dans le doute de ses relations, etc. Elle ne tourne pas la page et le téléspectateur commence sérieusement à s'impatienter. Il y a également Toby et Spencer. Si la saison dernière les deux personnages étaient réellement touchants, on ne peut pas en dire autant de leur relation maintenant dont les moments sont rythmés par à la fois leurs enquêtes et autres idées pas toujours très finaudes.

vlcsnap-2013-08-21-07h13m52s167.png
C'est vraiment bête car la soit-disante rupture (énième du genre) entre Spencer et Toby lors de la soirée était vraiment ridicule. La série s'enfonce dans un schéma qui n'est pas du tout celui qu'elle devrait adopter. Enfin il y a Paige et Emily qui n'arrêtent pas de se tourner autour, de se chercher et qui redeviennent encore une fois complice à l'issue d'une petite danse de cow-boy (cow-girl ?). Personnellement, je trouve la narration romantique de Pretty Little Liars complètement dépassée par les évènements. Ca part dans tous les sens, on revient toujours au même en droit. Je préfère largement Caleb et Hanna dont il ne faut rien attendre. Caleb, que je n'aimais pas trop avant, est en passe de devenir un personnage réellement sympathique qui s'est facilement intégré au groupe de petites menteuses. Le problème de cet épisode c'est bien évidemment cette soirée cow-boy. Ce n'est pas ridicule et au fond cela aurait très bien pu être une excellente idée si le suspense ne se résumait pas à un manteau rouge dans une botte de foin.
Du coup, Pretty Little Liars déçoit. Je crois que c'est l'une des rares fois cette saison où la série n'a réellement déçu. Elle fait descendre la pression tout d'un coup, un peu comme si les scénaristes s'étaient rendus comptes qu'ils n'avaient pas énormément de choses à raconter avant le dernier épisode de la première partie de la saison. Par ailleurs, j'ai adoré retrouver Roma Maffia. Cette actrice est tout bonnement géniale, même dans les pires séries du monde. Dans le rôle de l'inspectrice elle apporte beaucoup à la série et aussi à cet épisode. Finalement, Pretty Little Liars commence à préparer le terrain pour le summer finale. C'est pas grandiose, loin de là. C'est même fainéant comme tout, jouant sur les suspicions plutôt que le suspense. Dommage car le potentiel était pourtant sous les yeux des scénaristes et Red Coat / CeCe (on en a maintenant la confirmation officielle) et son plan diabolique également.
Note : 3/10. En bref, un épisode ennuyeux qui met en avant ce que Pretty Little Liars fait de plus superficiel et de plus ennuyeux. Dommage.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 17989 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines