Magazine Côté Femmes

L'étoile au Meurice, DinVanh et autres histoires de la nuit...

Publié le 22 avril 2008 par Olivier Caine

Hier soir je pensais ne sortir que pour bouffer : on me parlait depuis ce week-end du lancement du nouveau Pudlo à l'hôtel Georges V. Au moment de partir, j’apprends que Michelin lance aussi son nouveau magazine, l'étoile, au Meurice, mais une autre info tombe : Din Vanh fête ses 40 ans ce soir.

Je commence par l'hôtel Meurice, parce que maintenant que je suis alléché, j'ai bien envie de gouter des petits mets. Je sais que Thomas Dutronc ne sera sur scène qu' 21h30, on a un peu de temps. Ici c'est bien succulent, entre les belons, les morilles au vin blanc, le poulet en bouteille et j'en passe... Voilà le détail du menu :

Gelée de bœuf au coulis de cresson de fontaine
Radis Beurre
Quenelle de brandade de morue fraîche, coulis de tomate au Xérès
Gelée de concombre-anchois
Chair de tourteau et navet, soupe à l'huile d'olive
Mayonnaise de homard au corail
Ecrevisse à la nage au fumet de Meursault
Ventrêche de thon aux tomates confites
***
Ravioles de brocolis au bouillon de légumes
Palourde gratinée
Œuf chaud/froid au sirop d'érable
Fricassée de morilles au vin jaune
Nem de langoustine au basilic
Agnolotti à la crème d'artichaut
Bêlons 00 de chez Cadoret pain-beurre
Foie gras de canard au vin de Chambertin
Risotto cuisiné aux fins coquillages
Poulet à la bouteille Aniel Zélie
***
Fraises gariguettes au chocolat
Bouquet de guimauves à la framboise et citron
St Chris tains cristallisés
Coupe de palmitos
Bonbonnières de caramels
Macarons fraises des bois rosé
Sablé chocolat fleur de sel, crémeux de manjari
Caroline à la pistache de Sicile
Millefeuille comme vous l'aimez
Bugnes à la cannelle et fleur d'oranger

Une fois bien rassasié direction le mini palais, l'air est frais, on digère en marchant. L'ambiance, n'est pas folichonne, beaucoup de personnes partent déjà. Une fois rentré, on ne va pas se plaindre non plus, boire du champagne sur cette terrasse et ce temps, c'est bien sympa. Thomas Dutronc fait son set et semble bien se marrer à la fin, malgré ce public difficile.

Un petit Parmentier de canard pour se remettre des non émotions et je ne rentre pas trop tard, mais épuisé quand même par cette longue soirée.

Plus de photos du concert de Thomas Dutronc ici bientôt.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Olivier Caine 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines