Magazine Culture

Metz handball fait peau neuve : angao , sensation du mercato messin

Publié le 27 août 2013 par Legraoully @legraoully

allez metz

Après une saison qui a fini en eau de boudin avec une piteuse place dans le ventre mou du championnat loin des ambitions initiales, Metz Handball se prépare à vivre une deuxième année consécutive au 4ème échelon national. Dès le 21 septembre prochain, ils seront de retour sur les parquets messins avec un match à domicile contre Franconville au palais des sports (un match à vivre en direct sur Graou’Live dès 20h15 avec au préalable notre nouvel émission « Avant match » dès 19h15) . Versé dans le groupe 6 , Metz aura l’occasion de disputer de nombreux derbys dont on espère qu’ils nous sourient enfin après un bilan catastrophique la saison dernière contre les autres clubs lorrains d’Epinal, Sarrebourg et Folschviller (5 défaites et un  nul) . Epinal et Folschviller sont toujours là, rejoints par le voisin de la réserve de Nancy (qu’il est loin le temps où les deux clubs s’affrontaient en Division 2…) et par Dieulouard.

Pour entamer cette saison, le club a du faire face à de nombreux départs et plusieurs arrivées sont venues compenser cette hémorragie. Petit tour du propriétaire :

ILS SONT PARTIS

Simon Cordier n’avait pas fini la saison avec Metz , envolé pour des raisons professionnelles dans le sud de la France ; Benjamin Charles quitte également Metz pour se mettre à l’heure  Suisse . Le capitaine Justin Bayle a pris sa retraite sportive du côté de Courcelles-Chaussy après une année difficile sur le plan physique.

Le meilleur marqueur messin de la saison 2012-2013, Peter Marusic, quitte la Moselle pour Rodez en Nationale 1 dont il a  assurément le niveau. L’autre recrue de l’est de l’été 2012 Radovanovic est également parti (retour en Serbie ? ) . Leroux a rejoint le sud lui aussi après avoir écumé tous les clubs lorrains ou presque.  Enfin, plus surprenant , le jeune espoir Nicolas Rollinger a rejoint Nancy après avoir malheureusement fait banquette toute la saison, victime sans doute de ses relations tendues avec l’ancien entraineur Dragan Majstorovic mis à la porte par Weizman fin mai.

ILS RESTENT

Pas de changement chez les gardiens : Valetti et Balmy continueront à se partager les cages messines avec une hiérarchie qui reste à définir. Les trois frères Bettenfeld sont toujours là et de jeunes pousses pointent le bout de leur nez comme Thibaut Valentin auteur d’une belle saison chez les – de 18 ans ou Thomas Geneste. Enfin, Boukhalfa Malou, un des cadres de la saison dernière, reste messin. Thierry Mouchette , meilleure gachette de l’équipe réserve du MH en pré-nationale aura peut-être sa chance en équipe une. (132 buts en 22 matchs)

ILS ARRIVENT

La sensation du prochain championnat côté messin pourrait bien nous venir du Congo avec Yannick Angao, international congolais chez les moins de 21 ans qui a fini deuxième meilleur marqueur des championnats du monde de la catégorie en juillet dernier. (62% de réussite au tir et 60 buts !) .  Le staff mise gros sur lui tout comme sur Tarik El Goundoul, arrière gauche, 7ème de N1 avec Limoges et ancien pensionnaire de D2 avec Besançon (17 matchs 20 buts).

Dooh-Collins Kouoh , arrière gauche, arrive lui de Puteaux (N3) où il a joué 23 matchs pour 57 buts marqués.  Le demi-centre Anthony Cardillo vient lui aussi de Nationale 3 , du club voisin de Thionville avec  45 buts marqués en 26 matchs.Walter Arnould son ex-co-équipier thionvillois portera le maillot jaune et bleu après avoir marqué 48 buts en 25 matchs de N3.  Cédric Godard , ailier gauche est transféré de Lyon-Caluire où il a joué en équipe réserve en pré-nationale (7 matchs 13 buts) .

Un recrutement qui pose beaucoup de questions car le club tente de nombreux paris . La saison dernière il avait échoué dans sa quète de montée avec une équipe qui paraissait supérieure sur le papier. Mais ce passé tout proche nous a montré que la N2 s’embarrasse peu du pedigree de ses prétendants. Si la mayonnaise prend, si El Goundoul ou Angao sont bien les cadors attendus, si les nombreux joueurs venus de n3 se montrent capables d’évoluer au niveau supérieur et si le tout nouvel entraineur Ambrosio Dos Santos, glorieux ancien du SMEC leur insuffle l’esprit guerrier qui a cruellement manqué lors de la phase retour en 2012-2013, qui sait si Metz n’aura pas un rôle intéressant à jouer. Même si pour la montée, il y aura des prétendants plus crédibles.

En tout cas, Le Graoully Déchaîné souhaite la bienvenue à Metz aux nouveaux porteurs du maillot messin et espère qu’ils sauront faire plaisir à leurs supporters pour redonner un peu de lustre au handball messin, ce bel endormi…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Legraoully 28640 partages Voir son profil
Voir son blog