Magazine Europe

Texte proposé aux militants MoDem lors de la dernière réunion de section de Strasbourg

Publié le 30 avril 2008 par Jacquesbon

Texte approuvé et réalisé en commun avec Chantal Cutajar, Yveline Moeglen, Ludmilla Hug-Kalinkova, Jean-Claude Petitdemange. S'y associant également, Annick de Montgolfier.

Proposition de base, ce canvas est amendable

UN AUTRE FUTUR EST POSSIBLE

Les Français découvrent aujourd’hui l’impasse dans laquelle la politique menée Par Nicolas Sarkozy les conduit.

Un horizon inquiétant
  • entrée en récession de l’économie américaine
  • euro à plus de 1,50 dollars
  • pétrole dépassant les 100 dollars le baril
  • faillite et renflouement d’institutions financières prestigieuses (Carlyle, Citigroup, Meryl Lynch, Nothern Rock)

C’est tout le système financier mondial qui est miné par un endettement gigantesque.

Des prévisions de croissance en Europe et en France qui sont revues à la baisse. C’est avec un point de croissance en moins que le Président de la République va devoir compter. Un programme d’économies budgétaires et de réformes se met en place. L’euro cher précipite les délocalisations avec son corollaire l’érosion de notre tissu industriel et le déficit abyssal de notre commerce extérieur.

Allons-nous vers une crise de régime ? Nombreux sont ceux qui y répondent positivement si le Président persiste dans sa manière d’exercer la fonction présidentielle.

Au moment ou la France affronte d’immenses défis, nous ne pouvons nous payer le luxe d’un blocage ou d’une paralysie du pays.

Une société plus juste

La chute du mur de Berlin, la mondialisation, les nouvelles menaces, les défis écologiques, l’individualisation sociale et culturelle, le vieillissement démographique, l’élévation du niveau d’information et d’éducation sont autant de phénomènes majeurs qui renouvellement radicalement la toile de fond dans laquelle il nous faut reformuler les orientations et notre projet :

  • un ordre mondial fondé sur la paix, le respect des droits de l’homme et le développement durable.
  • le refus du déterminisme de la naissance, la fatalité de l’exclusion, une égalité des chances
  • une révolution environnementale comme dimension de notre vision du monde
  • une économie de marché régulée
  • une mondialisation maîtrisée
  • une vie démocratique vivifiée avec le citoyen au cœur de l’action
  • Une construction européenne
  • la dimension morale de l’action publique comme exemple

Notre région : l’Alsace

L’Alsace se trouve véritablement au cœur de l’Europe.

Une pensée stratégique est indispensable à notre région qui peut entrer de plain-pied dans l’univers métropolisé comme elle peut devenir un angle mort au cœur même de l’Europe.

Les stratégies d’alliance, la question des infrastructures, et pas seulement vers Paris, la croissance de fonctions stratégiques et l’organisation de la gouvernance régionale sont alors autant de points cruciaux et d’enjeux que la région doit relever sous peine de s’installer dans un déclin en marche et à terme mortifère pour faire face à la féroce compétition européenne, elle-même soumise à la nouvelle division internationale du travail qui est en marche.

Notre Région doit se donner les moyens d’être réactive, tournée vers son environnement, prenant en compte dans sa prospective les Lands Allemands voisins. Elle doit être proche des préoccupations de ses habitants et mettre en phase l’ensemble des acteurs institutionnels qui y agissent.

Les enjeux et les défis du Mouvement Démocrate

  • Un projet régional à bâtir
  • Une stratégie et un outil politique pour la conquête du pouvoir

Des militants engagés et exigeants sont venus au MoDem pour construire un parti politique indépendant au fonctionnement démocratique. Les capacités, les intelligences et les connaissances ne manquent pas. Le MoDem est le parti qui rassemble des personnes de cultures et d’histoires différentes et qui en font le premier parti du XXIéme siècle apte à répondre aux aspirations de nos concitoyens.

C’est en apprenant à vivre ensemble et à se respecter, que chacun pourra s’exprimer et être représenté de manière équitable dans les instances qui se mettront en place, aucune sensibilité ne devra s’y sentir écartée ou étrangère.

Notre projet est de conduire un travail programmatique avec l’ensemble des sensibilités qui composent notre formation pour formuler un projet alternatif, mettant l’homme au centre de sa préoccupation et synthétisant les valeurs de générosité, de justice sociale, de démocratie, de construction européenne et d’un développement durable, fondé sur la nouvelle donne économique liée aux enjeux écologiques. Les bases de ce projet ont été posées par François BAYROU lors de sa campagne présidentielle.

Au moment où notre mouvement est attaqué par ceux qui ont pour priorité absolue de conserver des places au sein d’un système bi- polaire qu’ils veulent voir perdurer nous avons décidé de faire fi de nos divergences, des conflits qui ont pu nous opposer pour faire une union sacrée, à Strasbourg, de ceux qui veulent préserver un centre indépendant.

Le seul clivage irréductible doit se faire entre ceux qui veulent créer une force nouvelle porteuse d avenir et s’appuyant sur un riche passé d’humanisme et ceux qui veulent voir perdurer un ordre ancien, garant d’avantages immédiats au détriment des valeurs que par ailleurs ils prônent.

Voilà pourquoi nous prenons l’engagement solennel de travailler ensemble, à Strasbourg, pour préparer les conditions de donner à nos adhérents un cadre politique qui garantisse leur expression. Ce cadre doit être lisible par nos concitoyens et donc porteur d’un contenu et d’une stratégie claire. Ce mouvement doit être porté par des hommes et des femmes unis dans une même conviction et déterminés à en assurer l’avenir. Le MoDem ainsi redeviendra la force incontournable et d’avenir qu’attendent une majorité de nos concitoyens.

Cet engagement nous le prenons et en serons comptables devant ceux qui nous font confiance. Nous en serons comptables devant vous.


Retour à La Une de Logo Paperblog

Magazines