Magazine Environnement

Fukushima : les produits de la mer interdits en Corée du sud

Publié le 09 septembre 2013 par Lenergiedavancer @Fil_energie
pecher_japon_photo_Nam2@7676

La Corée du sud a décidé, vendredi 6 septembre, d’interdire l’importation des produits de la mer en provenance de la préfecture japonaise de Fukushima. Une décision sanctionnant le manque de transparence du gouvernement nippon face aux fuites d’eau radioactive qui sont intervenues ces dernières semaines sur le site atomique endommagé de Fukushima.

« Tous les produits de la mer venant de cette région vont être interdits, qu’ils soient contaminés ou non », a indiqué à la presse le ministère sud-coréen des Océans et de la Pêche. « L’inquiétude de la population s’accroît à cause du fait que des centaines de tonnes d’eau contaminée par les radiations fuient chaque jour [alors que] l’information fournie par le Japon ne permet pas de savoir comment les choses vont évoluer ».

Le complexe de Fukushima contient quelques 400.000 tonnes d’eau radioactive, enfouies dans le sous-sol où stockées dans des réservoirs spéciaux montés à la hâte par Tepco, exploitant de la centrale. Un volume qui ne cesse d’augmenter en raison de la nécessité de refroidir les réacteurs accidentés.

Toutefois, ces dernières semaines, l’inquiétude de la population comme de la communauté internationale n’a cessé d’augmenter face à l’impuissance de Tepco à gérer ces fuites d’eau radioactive dans l’océan Indien. Alors que certains groupes de pêcheurs japonais ont décidé de stopper leurs activités, Séoul a tout bonnement interdit l’importation de tous les produits marins provenant de Fukushima et de sept autres préfectures avoisinantes.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lenergiedavancer 5099 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte