Magazine

Je reviens te chercher - Guillaume Musso

Publié le 05 novembre 2012 par Lorkitos

Musso m’a tuée. (vidéo en fin d'article)
Je reviens te chercher - Guillaume MussoJe reviens te chercher est l’histoire d’Ethan. Jeune actif, il décide à 23 ans de quitter sa copine et ses amis pour se retrouver lui-même et s’éviter une vie toute tracée. Dix ans plus tard, il a réussi professionnellement en devenant psychologue et coach de vie. Cependant le reste est un échec. La femme qu’il a toujours aimée va se marier avec un autre, il a perdu tous ses amis, son existence ne repose plus que sur le matériel. Le 31 octobre 2007, sera une journée catastrophique. Il va rencontrer une jeune fille qui cherche à obtenir son aide. Refusant de lui porter secours, elle se suicidera. Par la suite, il assiste au mariage de la femme de sa vie et sa journée finie par une fusillade où il meurt sans connaître son assassin. Par chance, il se réveille le lendemain, regarde son réveil : on est toujours le 31 octobre 2007.
Oui, Musso m’a tuée. Certes je partais en connaissance de cause : je me doutais que ce type de roman ne raconte qu’une « belle histoire ». Mais là, à chaque fois que j’ai refermé le livre, je me suis dit «  Mais c’est une blague ? » Ce livre a pour moi un seul point positif, et encore cela pourrait se discuter, c’est le souhait de vouloir connaître la fin.
En fait c’est tellement du n’importe quoi qu’on se demande si la fin va être aussi grotesque que le reste de l’histoire. Et c’est le cas ! Le dernier chapitre c’est l’apogée du n’importe quoi ! Le récit ne prône aucune imagination, on enchaîne cliché sur cliché, on anticipe tout ce qui va se passer. Le coup de l’adolescente qui se suicide, forcément on comprend que c’estsa fille. Le phénomène de revivre sa journée, déjà c’est limite, mais répéter trois fois le procédé c’est complètement décevant. On a aussi la présence de personnages mystiques et allégoriques de Dieu ou du Destin. Au passage, Le coup du chauffeur de taxi « black » qui redirige Ethan vers son destin m’a complètement rappelé le personnage de Morgan Freeman dans Bruce tout puissant (super référance je sais !). Pour schématiser, c’est comme regarder une serie B où tu sais ce qui va se passer par la facilité psychologique si stéréotypés.
Ah oui ! Pour les phrases moralisatrices sur la destinée et sur la vie, merci Guillaume Musso, j’ai bien rigolé !
Une vraie déception et réellement désappointant par la facilité de l’histoire. Je laisserai peut-être une seconde chance à Mr Musso avec son dernier roman sept ans après.

Appréciation : 
Page : 409 pages
Collection : Pocket
Date de sortie : Mars 2011
Prix : 6,89€
   

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lorkitos 83 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte