Magazine Info Locale

Arbres d’hier – A17

Publié le 24 septembre 2013 par Goure

Quelques photos d'Ampus autrefois  avec des arbres qui , parfois ,  n'existent plus de nos jours. Cherchez les différences entre hier et aujourd'hui.

Arbres d’hier – A17

Photo 1 - Place de la Mairie : Deux beaux platanes qui n'existent plus. Lorsqu'on les a coupés parce qu'ils étaient vieux (?) et qu'ils abîmaient la fontaine , ils ont déclenché des discussions animées... Depuis , en remplacement , un seul micocoulier.

Arbres d’hier – A17

Photo 2 - Place de la Mairie : Vous pouvez voir, sur la gauche de la photo,  le bel orme qui ornait l'un des coins de la place. Malade comme beaucoup d'ormes de la région , il a dû être abattu. Il en fut de même pour les beaux ormeaux de Tourtour. Il ne subsiste que le "Bar des ormeaux" pour rappeler les  célèbres ormes plantés au XVII° S. Lisez l'extrait de l'article de G Giraud  ci-dessous.

Les ormeaux de la place -GGiraud-Tourtour (cliquez pour lire l'article en entier)
"Les Ormeaux de Tourtour constituaient la fierté du village   et les anciens s’en souviennent avec émotion . Sur le petit muret en pierres de tuf, ils se retrouvaient pour parler mais aujourd’hui, on ne voit même plus le rebord des oliviers qui ont remplacé ces ormeaux séculaires.
Sur la place de Tourtour, deux gros ormeaux ont trôné durant des siècles et leur plantation remonte au passage d’Anne d’Autriche sur notre village, en direction de Cotignac, lieu de son pélerinage."

Si vous voulez voir un bel orme encore en pleine forme , allez à Gorbio (Alpes-Maritimes) où se trouve un orme tricentenaire, planté en 1713.

Photo 3 - Place Saint Jean : Le platane y est toujours et il s'est bien développé. C'est le seul arbre de la Place Saint Jean.

Arbres d’hier – A17

Photo 4 - Boulevard Clemenceau : Rien n'a changé : les platanes , de taille imposante, ornent toujours le boulevard et lui apportent un ombrage agréable en été. Et beaucoup de travail aux employés communaux , en automne lorsque tombent les feuilles.

Arbres d’hier – A17

Photo 5 - Les ruines du château: Remarquez qu'Ampus s'écrit encore avec un "e" ( venant d'emporium) et que les ruines sont nues. Pas d'arbre. Il a fallu l'intelligence , la ténacité du curé Volpato pour transformer ce lieu, aujourd'hui magnifiquement arboré, écrin du chemin de Croix créé par Geoff Hindry. Allez vous y promener , c'est un lieu magnifique. Je vous parlerai de ses arbres prochainement.

Arbres d’hier – A17

D'hier à aujourd'hui...Remarquez le bel écrin de verdure à la place des ruines nues du château .

Arbres d’hier – A17


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Goure 7020 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine