Magazine

Un exercice de patience ...

Publié le 24 septembre 2013 par Mpbernet

24 septembre 2013

Que faire d'autre pour un patient que d'attendre - et vous savez combien cela m'est difficile - mais ma journée s'est passée sans histoires : j'avais emmené un bon livre !

American Hospital in Paris 1

J'inaugure ma batterie de tests par le test d'effort au thallium : on commence par vous placer les électrodes d'un électrocardiogramme (EGC) avant de vous faire pédaler sur un vélo des plus inconfortables. Au début, tout va bien, c'est comme si on pédalait sur une route plane puis une pression oblige à forcer l'allure, sous la surveillance du médecin, bien entendu. J'en avais plein les jambes en descendant. Chemin faisant, on vous pose un cathéter et on vous injecte ce truc radioactif : le thallium. Ceci pour vous prendre des clichés du coeur (pour l'étude de la perfusion ou de la viabilité myocardique) pendant 7 minutes, sans bouger d'un cil - mais on peut tout de même respirer - dans une posture très inconfortable : à plat-ventre, les bras au-dessus de la tête. Ceci pour observer le fonctionnement du coeur après l'effort.

Enfin, on vous demande de revenir trois heures après, pour recommencer l'exercice : re-injection du produit de contraste et re-passage à plat-ventre. Que faire entre-temps  ? Par exemple tester le restaurant de l'Hôpital Américain de Paris puisque c'est là que mon cardiologue m'a orientée. Luxe, calme, sourire et gentillesse des personnels et .... beaucoup de personnes âgées, pas très en forme ! On se croirait sur une autre planète. Finalement, compte tenu du niveau des prestations médicales, le supplément d'honoraires est très modéré.

American 2

American3

photo (3)

Alors imaginez un restaurant de luxe, lové au niveau bas de l'hôpital. Les prix sont stratosphériques et les portions microscopiques. Je savais où je mettais les pieds et c'était bon. Après le plat du jour (un petit morceau de cabillaud au beurre blanc d'orange et sa ratatouille), j'avais toutefois encore faim d'une tarte fine tiède aux pommes ... J'étais tout de même contente d'être toute seule à cause du montant de l'addition ....

Ce qui était chouette, c'est la conversation avec le médecin à l'issue de ce parcours du combattant : tout va bien côté coeur. Premier obstacle passé avec succès !

J'ai aussi glâné quelques informations : le thallium s'élimine du corps en 72 heures .... mais si on calcule le nombre de personnes qui subissent l'examen simultanément et "éliminent" dans l'environnement ... Bref ! Les contenants du  produit, eux, qui deviennent des déchets faiblement radioactifs, perdent leur radioactivité au bout d'un mois. C'est en tous cas ce qui m'a été assuré !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mpbernet 50874 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte