Magazine

Un Préfet contre la justice

Publié le 03 mai 2008 par Micheljanva

En cause : le repos dominical. La justice a interdit le 22 avril à 12 enseignes à Plan-de-Campagne (Bouches-du-Rhône) d'ouvrir le dimanche, sous peine de payer 50.000 euros. Parmi elles, deux sont restées fermées dimanche, les 10 autres choisissant de passer outre à l'interdiction.

Plus de 130 dérogations préfectorales signées par le préfet à l'été 2007 pour autoriser des enseignes à ouvrir le dimanche avaient en outre été annulées en janvier par la justice administrative, une décision que le préfet "ne digère pas" et qui fait l'objet d'un appel. Le Préfet a souhaité lundi qu'une loi élargissant le travail dominical dans les zones commerciales soit votée rapidement.

En France, tout est bon pour outrepasser la justice. Et pour des raisons matérialistes. Lesquelles ne résoudront en rien les problèmes de pouvoir d'achat ou d'emplois.

Michel Janva


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Micheljanva 645 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog