Magazine Insolite

ALCOOL: Le choix du verre et comment on se sert, influent sur la consommation – Substance Use & Misuse

Publié le 30 septembre 2013 par Santelog @santelog

ALCOOL: Le choix du verre et comment on se sert, influent sur la consommation – Substance Use & MisuseCette étude amusante de l’Université Cornell montre que non seulement la taille et la couleur du verre mais aussi la manière dont on se sert, verre posé ou verre à la main, peut conduire à verser une quantité plus élevée et modifier inconsciemment la quantité consommée (ici) de vin. Dans cette petite expérience, quelques participants étudiants se sont involontairement servi de plus grandes quantités lorsque leurs verres étaient plus larges, lorsqu’ils les tenaient dans leurs mains, et quand la couleur du verre se confondait avec celle du vin.

Ce n’est pas la première étude à se pencher sur la question. La forme du verre influe sur la rapidité avec laquelle nous buvons, avait déjà suggéré une étude de l’école de psychologie expérimentale de Bristol, publiée dans la revue PLoS ONE.

Ici, les auteurs ont recrutés 73 étudiants, majeurs…, qui consommaient au moins un verre de vin par semaine. Les participants ont été invités à se verser un verre de vin dans plusieurs situations. Ainsi, plusieurs tailles, formes et couleurs de verres ont été testées, durant un repas ou en dehors, dans un environnement spacieux ou étroit, dans verre posé sur une table ou tenu à la main. Les effets liés au contraste des couleurs entre le verre et le vin ont également été regardés.

Plusieurs facteurs conduisent à se servir plus généreusement,

·   la largeur du verre : 11,9 % plus de vin,

·   se servir en tenant son verre à la main : 12,2% plus de vin vs se servir dans un verre posé sur une table.

·   L’absence de contraste entre le verre et le vin (vin blanc dans un verre transparent) : 9,2% plus de vin vs en cas de contraste élevé (vin rouge dans un verre transparent).

La bonne nouvelle est que les participants, rétrospectivement, sont conscients de la façon dont ces critères peuvent influer sur leur consommation, concluent les auteurs. Car après chaque expérience, les participants ont été invités à l’influence de chaque élément sur leAprrur consommation, et, globalement, ils citent spontanément la largeur de verre, le contraste des couleurs et se servir le verre à la main, comme des incitations à une plus grande consommation.

Néanmoins, il est utile d’avoir en tête ces conclusions, si l’on souhaite contrôler sa consommation d’alcool avec précision.

Source: Substance Use & Misuse September 16, 2013 doi:10.3109/10826084.2013.832327 Half full or empty: Cues that lead wine drinkers to unintentionally overpour

ALCOOL: Le choix du verre et comment on se sert, influent sur la consommation – Substance Use & Misuse
Lire aussi: ALCOOL: Et si la forme du verre influençait notre consommation? -


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines