Magazine Humeur

Long chemin

Par Ephe
Je dois l'avouer, je suis vexée. Un peu à retardement, mais ceci explique mon incapacité à écrire. J'ai eu une petite période de découragement en partie car j'étais vexée (je le suis toujours, mais je me suis bottée le derrière là !). Il est bien difficile de ne pas prendre personnelle des remarques fait sur son livre. Vraiment difficile. Surtout quand l'autre personne se met à rire car la phrase que vous avez écrite est farfelue à cause d'un mot mal choisie...(rire non méchant mais je vous dis que cette journée là, mon amour-propre en a pris un sérieux coup !)
Vraiment difficile. Sur le coup, je me suis trouvée pas mal bonne de prendre si bien la critique mais le boum-rang m'est revenue quelques jours plus tard. Comme une gifle en plein visage. Bon ce n'est pas grave. Je me suis mise au travail hier. Mais ça me confronte à l'une de mes plus grandes idées préconçues (appelons cela comme ça), celle que je ne suis pas très intelligente. Bon, vous me direz que c'est difficile de calculer l'intelligence de quelqu'un. C'est vrais. Mais face à ma correctrice (mais ce n'est pas juste elle), je me sens vraiment petite et inculte. Une pas bonne quoi. Elle parle et j'ai l'impression que nous ne faisons pas partie du même monde. J'ai l'impression de ne rien connaître (et oui, je mets intelligence et culture générale dans le même panier). Et cela me ramène encore une fois à l'école. Je ne suis pas aller à l'école très longtemps. Je ne suis pas une très bonne élève. Je ne connais pas tant de chose que ça. J'essaye de m’intéresser, mais pas toujours facile... Parfois, je me dis que mon rêve est plus grand que moi. Car j'ai toujours cru qu'il y a des gens qui réussissent et d'autre non. D'autre qui sont fort et d'autre non. Je vais aller jusqu'au bout. Au moins pour me dire que j'ai essayée. Même si ce n'est pas facile, même si je dois encaisser les remarques difficiles, faire face à mes faiblesses et mes grandes lacunes.
Je le veux tellement. Vous ne pouvez pas imaginer à quel point. Je vais travailler dur. Très dur. Et j'espère avoir un jour (pas trop lointain), la satisfaction d'au moins pouvoir présenter un produit fini et acceptable.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ephe Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines