Magazine Culture

La gauche dispose également de toute la galaxie consultative…

Publié le 30 septembre 2013 par Tchekfou @Vivien_hoch

Les municipales 2014 se profilent à l’horizon et la plupart des mouvements qui composent le « réveil français » s’interrogent à juste titre sur la transformation -et non la récupération- politique de ce mouvement populaire inédit. Ce point est essentiel.

 
censure_militaire
 

Outre la maîtrise de l’ensemble des lieux de décision (conseils généraux, conseils régionaux, parlement, etc…) la gauche et sa galaxie disposent également de la maîtrise de l’ensemble de la sphère consultative. Il s’agit par exemple du CESE, du Comité National d’Ethique, de la Commission Nationale Consultative des droits de l’homme par exemple.

La reconquête sera politique par les élections mais également de « réseau » en regagnant l’influence perdue dans ces instances qui préparent les décisions politiques.

Ainsi, à titre d’exemple, s’agissant de la PMA le président Hollande avance attendre l’avis du conseil National d’Ethique avant que de décider. Ces instances, dites représentatives de la société civile, légitiment des décisions politiques. Leur importance dépasse donc leurs prérogatives réglementaires et ou consultatives. Leur fonctionnement n’est pas toujours transparent tant le clientélisme partisan les habite. L’exemple de la CNCDH est à ce titre éclairant :

Les personnes auditionnées sont, à une exception, des leaders d’opinion sur la question des transsexuels et de l’identité de genre. Ainsi le CNCDH ne s’est entourée, pour rendre son avis, que de représentants du lobby LGBT au mépris de la démarche contradictoire indispensable à la réflexion. Remarquons en passant que c’est notamment l’absence de pluralisme que reproche le CSA à Radio Courtoisie. Ainsi, dans le même temps le régulateur audiovisuel dénonce l’absence de pluralisme d’idées sur l’antenne d’une radio – est-ce là le début du délit d’opinion ? -

De même, l’autorité en charge de veiller sur les « droits de l’homme » s’absout de toute démarche contradictoire. Deux poids deux mesures ?…. La CNCDH s’exonère des plus élémentaires règles de la démocratie et de transparence. L’absence de démarche intellectuelle et de débat, laisse deviner combien l’idéologie oriente les débats. »

Un article proposé par nos amis de La Voix du citoyen : 

http://lavoixducitoyen.overblog.com/cncdh-en-flagrant-déni-de-démocratie-1/2


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Tchekfou 38994 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte