Magazine Insolite

J’ai testé : Le Café des Chats

Publié le 01 octobre 2013 par Cecile Berthelon @walinette

Jeudi dernier, un RV à caler, un endroit à trouver où passer une petite heure à boire un verre. Le Café des Chats venait d’ouvrir le week end d’avant, je n’ai pas pu résister à l’envie d’y faire un tour.
Je fantasmais déjà sur le concert japonais des Neko bar : salon de thé dont l’attrait principal est la douzaine de matous qui y évoluent, calins et ronrons en supplément de ton matcha, c’est mon côté mémé à chats.

cafe1

Alors, ça se trouve au 16 rue Michel Le Comte, dans le 3ème, non loin du Centre Pompidou. On peut y manger, mais je n’y ai pris qu’un Coca. Je ne sais pas si c’est que j’avais en tête un salon de thé un peu kitsch et caricatural (quand on donne dans le bar à thème, surtout sur CE thème, autant y aller à fond) mais j’en suis ressortie avec une impression très mitigée.

cafe2

(Merci Emilie pour la photo)

Je vais essayer de vous donner un avis synthétique :

Les PLUS :

- Les animaux ne sont pas stressés (du tout), semblent totalement à leur aise : on se nettoie les mains en entrant, on a une liste de consignes (ne pas les porter, ne pas prendre de photo avec flash, ne pas les embêter, en gros les RESPECTER) et sont très bien traités.
- Le personnel prend vraiment soin de ses chats
- L’endroit est très propre. Aucune odeur (les litières sont dans un endroit à part), pas de poils de chat, on voit juste les gamelles, les arbres à chat et panier pour nous rappeler qu’il y a une douzaine de pensionnaires.
- pour un peu qu’on vise un fauteuil ou un canapé à côté d’un matou, on peu tout à fait passer une petite heure avec une machine à ronron sur les genoux, phénomène apaisant s’il en est.
- Le café a adopté une douzaine de chats auprès d’associations et de refuges, autant d’animaux sauvés.
- Les prix sont très raisonnables pour le coin, notamment pour les plats.

Les MOINS :

- Ce sont les débuts, j’ai trouvé l’accueil un peu moyen, beaucoup plus tourné vers le bien-être des chats que celui des clients. On nous propose d’aller dans une des “grottes”, on a un peu tourné en rond au sous-sol, la grotte en question étant pourvue d’une table et de 2 chaises en bois, et d’un saut et d’un escabeau posés dans un coin (OK, ça vient d’ouvrir, certes), tant pis on a finalement opté pour un canapé sur une table prévue pour 4 qu’on a partagée.
- Je n’ai pas été emballée du tout par le cadre, le café à ouvert grâce à une levée de fond participatif et avec peu de moyens. Cela se sent, l’endroit est dans son jus et avec des meubles récupérés à droite à gauche. Il y a du potentiel (pierres apparentes et alcôves en sous-sol) mais aucune âme pour le moment. A voir dans quelques mois si un effort est fait.
- Le café est sur 2 niveaux, au dessus tables et chaises en bois qui ne semblaient pas hyper conforts et au sous-sol des canapés. Je vous laisse deviner à quel étage se trouvent principalement les minous…

Le bilan : je trouve l’initiative très bien (chats adoptés, possibilité de fréquenter les animaux même si on n’a pas la possibilité d’en avoir un chez soi) mais il me manque ce supplément d’âme. A voir donc sur la durée, passé l’effet de nouveauté.

PS : on est aussi d’accord sur le fait que si vous aimez moyen les animaux et êtes phobiques de la propreté, n’y allez pas. Les chats sont en totale liberté et montent sur votre table si ils en ont envie, que vous soyez en train de manger votre tarte à la courgette ou pas.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Cecile Berthelon 711 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte