Magazine Science

On ne naît pas musicien, on le devient

Publié le 03 mai 2008 par Raymond Viger

On ne naît pas musicien, on le devient

(Agence Science-Presse) – Oubliez le gène de la famille Bach ou la mythique oreille musicale: le talent du musicien est beaucoup plus affaire d’apprentissage, confirme une nouvelle étude. Une étude de leurs cerveaux: celle-ci révèle que les régions spécialement dédiées à la compréhension de la musique deviennent encore plus animées lorsque les musiciens entendent des enregistrements de leur instrument préféré. Autrement dit, le flûtiste réagit davantage à un enregistrement de flûte qu’à celui d’une trompette. Qu’est-ce que cela signifie? Que les nombreuses répétitions ont fini par «sculpter» cette région du cerveau, écrit Elizabeth Margulis, de l’Université de l’Arkansas, dans Human Brain Mapping. Si les réactions du cerveau à la musique étaient génétiques, le cerveau réagirait de la même façon à n’importe quel instrument.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Raymond Viger 488 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog