Magazine Autres sports

Développer son endurance

Publié le 03 mai 2008 par Caroline Guichet

Développer son endurance

Pour développer son endurance, rien ne vaut la pratique de la course à pieds de façon régulière. Running, footing, jogging, les termes ne manquent pour désigner cette discipline sportive vieille comme le monde .

Ce sport connaît une popularité intemporelle et indétrônable, et possède de nombreux aficionados à travers le monde… Pourquoi donc un engouement aussi indémodable? J’y vois plusieurs raisons: d’abord ce sport est à la portée de toutes personnes (à moins d’être atteint d’un important handicap physique); ensuite, il ne coûte pas cher puisqu’une bonne vieille paire de chaussures de sport suffit pour débuter; et enfin, on peut le pratiquer n’importe où et à n’importe quel niveau: pas besoin de battre des records ni de faire toutes les compétitions de la région, il suffit juste de se faire plaisir!

C’est sur ce dernier point que la pratique de la course à pieds rejoint celle de l’aikido, car tout comme l’aikido, c’est avant-tout une compétition contre soi-même où pour progresser il faut apprendre à se connaître et être à l’écoute de son corps: adapter sa respiration à l’effort, garder le haut du corps détendu et relâché, surveiller sa posture et ses mouvements, etc.

Autre point essentiel de la course à pieds pour les aikidokas: qui n’a pas, un jour, quitté le tatami essoufflé, le visage dégoulinant de sueur, la langue pendante, pressé de rejoindre le vestiaire pour se jeter sur la précieuse bouteille d’eau restée au fond de son sac? Car si l’aikido est souvent vanté comme un sport pouvant se pratiquer à tout âge, l’enchaînement des exercices notamment en randori peut venir à bout facilement des personnes les moins rompues à la pratique sportive en général.

En effet, le contenu des cours d’aikido passe par des phases d’exercices calmes et basés sur la respiration à des phases de pratique plus intenses. Les retours au calme entre les exercices n’étant pas toujours suffisant pour retrouver son souffle (surtout si le professeur vous a désigné comme uke. Oo).

La pratique régulière du footing-running-jogging (choisissez la mention que vous préférez!) peut ainsi être un bon complément à la pratique d’un autre sport où les séances d’entraînement ne sont pas prévues pour justement développer spécifiquement notre capacité à l’endurance.

Pour ceux qui seraient désireux de se lancer dans la course à pieds, que se soit pour le plaisir de courir, pour développer leur endurance ou pour essayer de comprendre pourquoi donc tous ces gloglos courent-ils? (et je n’ai pas honte de dire que je fais partie de ces gloglos), voici quelques conseils qui m’ont permis de débuter:

-ne courez que si vous en avez envie. Si vous vous forcer et que vous courez à contre-coeur vous ne progresserez jamais;

-n’hésitez pas à vous équiper un minimum (sans vous ruiner): se protéger du soleil, de la pluie ou du froid aide à une pratique saine et durable;

-courez mais sans vous essouffler. C’est là qu’il faut apprendre à connaître ses limites pour trouver SON rythme (et tant pis si vous vous faites doubler par une fille ou un petit vieux ^^);

-n’ayez pas peur de "trotter". Quand on débute, on a l’impression de ne pas avancer et de faire du surplace, donc on accélère, donc on s’essouffle rapidement, donc on ne progresse pas, donc on se dégoûte de la course à pieds, etc. Il faut savoir commencer petit pour viser grand, c’est à dire qu’il vaut mieux faire 2x 10′ avec une pause de 30" à 1′ que de courir 15′ laborieusement en forçant comme un bourrin et en finissant sur les rotules;

-faites des petites sorties tous les jours, ou 3-4 fois par semaine, plutôt q’une grande sortie le dimanche;

-notez vos résultats et performances et fixez-vous des objectifs pour vous motiver;

-une fois que vous êtes capable de faire 30′ sans vous arrêter, commencez à alterner des séances de fractionné. C’est-à-dire sur 3 sorties par semaine, faites 2 sorties de plus de 30 minutes (en essayant de finir les 5 dernières minutes à un rythme plus élevé) et faites une sortie avec un échauffement de 10′ (à votre rythme habituel) puis des séquences alternées de 4′ de course rapide et 4′ de récupération en trottant ou en marchant;

Bon courage à tous, et bonne course ^_^

<><>&<><><><><><><><><>

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Caroline Guichet 5 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines