Magazine Conso

Super-fruit : la grenade !

Publié le 01 octobre 2013 par Axellite @AxelliteSG

La grenade est, basé sur les écrits des anciennes civilisations, considéré comme l’un des plus vieux fruit connu par l’homme. Étant natif de l’Iran, ce “super-fruit” très dense en nutriments et antioxydants a été reconnu à travers les âges pour son symbole de santé, fertilité et de vie éternelle.Super-fruit : la grenade !

Bien que je ne croie pas survivre jusqu’à 150 ans en mangeant des grenades, je crois sincèrement que tous et toutes peuvent bénéficier de ce fameux fruit. La grenade contient de très haut taux de flavonoïdes et de polyphénols qui sont des antioxydants qui contribuent entre autres à réduire les risques de maladies cardio-vasculaires et de cancer. La grenade contient plus d’antioxydants qu’un verre de vin, de canneberges ou bien de thé vert. Elle contient également des composés phytochimiques appelés les punicalagines qui ont des effets bénéfiques pour le coeur et les vaisseaux sanguins. Les punicalagines sont l’une des principales raisons du pouvoir antioxydant et de l’efficacité de la grenade puisque c’est le seul fruit connu qui en contient. Non seulement permettent-ils de diminuer le mauvais cholestérol et de régulariser l’hypertension artérielle, ils accélèrent également la vitesse à laquelle les plaques de cholestérol et de triglycérides fondent dans l’athérosclérose. Les punicalagines sont également appelés antigénotoxiques, ce qui veut dire qu’ils ont une activité antiproliférative sur certains oncogènes qui sont une catégorie de gènes dont l’expression favorise l’apparition de cancers. (1)

Une étude médicale récente a étudié des sujets ayant des blocages importants au niveau de l’artère carotide. Ils ont reçu une once de jus de grenade à chaque jour pendant un an. Non seulement la pression artérielle des sujets a descendue de 12%, mais ils ont également eu une réduction de 30% des plaques athérosclérotiques alors que le groupe de contrôle qui n’a pas pris de jus de grenade a eu une augmentation de ces plaques de 9% ! (2)

Super-fruit : la grenade !

D’autres études ont démontrées que le pouvoir antioxydant de la grenade réduit l’agrégation plaquettaire et abaisse la pression artérielle qui sont 2 facteurs pouvant prévenir des crises de coeur et des accidents vasculaires cérébraux (AVC). (3) En plus d’être excellente pour votre coeur et pour vos vaisseaux sanguins, la grenade démontre également un brillant futur concernant l’inhibition de la croissance des tumeurs cancéreuses du sein, du colon, du poumon, de la prostate et de la peau. (4) Plusieurs études in vitro montrent également un bon potentiel quant à l’effet anti-cancérique de la grenade. (5) Certains composés phytochimiques pourraient également stimuler la sérotonine et les récepteurs d’estrogènes, ce qui pourrait améliorer les symptômes de dépression et augmenter la croissance osseuse. (6) Avec tous les avantages que la grenade peut vous apporter au niveau du système cardio-vasculaire, nerveux et osseux, je ne crois pas que personne ne peut se permettre de l’écarter de son alimentation !
Super-fruit : la grenade !

Références :

1- Pin-Shern Chen, Jih-Heng Li, « Chemopreventive effect of punicalagin, a novel tannin component isolated from Terminalia catappa, on H-ras-transformed NIH3T3 cells »,Toxicology Letters, vol. 163, 2006, p. 44-53
2- Aviram M, Rosenblat M, Gaitini D, et al. Pomegranate juice consumption for 3 years by patients with carotid artery stenosis reduces common carotid intima-media thickness, blood pressure and LDL oxidation. Clin Nutr 2004;23(3):423-33.
3- Aviram M, Dornfeld L, Rosenblat M, et al. Pomegranate juice consumption reduces oxidative stress, atherogenic modifications to LDL, and platelet aggregation:studies in humans and in atherosclerotic apolipoprotein E-deficient mice. Am J Clin Nutr 2000;71(5):1062-76. Aviram M, Dornfeld L. Pomeganate juice consumption inhibits serum angiotensin coverting enzyme activity and reduces systolic blood pressure. Atherosclerosis 2001;158(1):195-8
4- Kim ND, Mehta R, Yu W, et al. Chemopreventive and adjuvant therapeutic potential of pomegranate (Punica granatum) for human breast cancer. Breast Cancer Res Treat 2002;71(3):203-17. Kohno H, Suzuki R, Yasui Y, et al. Pomegranate seed oil rich in conjugated linolenic acid suppresses chemically induced colon carcinogenesis in rats.Cancer Sci 2004;95(6):481-6
5- Toi M, Bando H, Ramachandran C, et al. Preliminary studies on the anti-angiogenic potential of pomegranate fractions in vitro and in vivo. Angiogenesis 2003;6(2):121-8.
6- Mori-Okamoto J, Otawara-Hamamoto Y, Yamato H, Yoshimura H. Pomegranate extract improves a depressive state and bone properties in menopausal syndrome model ovariectomized mice. J Ethnopharmacol 2004;92(1):93-101.

Vincent Paradis Axellite Santé Globale

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Axellite 313 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines