Magazine

Voyage au coeur de la provence...

Publié le 03 mai 2008 par Famibio

provenceLa provence est une terre naturellement parfumée... Dans ses chemins et ses collines vos pas écraseront certainement un plan de thym, une touffe de marjolaine ou de sarriette. Vos mains effleureront un buisson de romarin, une haute tige de fenouil sauvage, votre promenade sera aussi embaumée des odeurs puissantes que ces plantes et bien d'autres exhalent.

Les jardins offrent aussi des herbes particulièrement savoureuses et même corsées : le basilic bien sûr et la roquette cultivée, plus douce que la sauvage, sont de vrais condiments maintenant connus et appréciées dans toute la France et même l'Europe.

Sans doute les sols plutôt pauvres, les précipitations faibles et irrégulières et le généreux soleil donnèrent à cette région des plantes aromatiques que les provençaux ont su utiliser depuis des siècles pour des compositions culinaires savoureuses et variées, ainsi qu'en phytothérapie.

Le dictionnaire nous donne les définitions suivantes : une plante aromatique est une substance végétale odorante ; un condiment est une substance de saveur forte destinée à relever le goût des aliments.

Le laurier est un arbre ou arbuste aux longues feuilles vert sombre et brillantes. Les grives, dans leur migration vers le sud en automne, adorent se poser sur ses hautes branches où elles se gavent littéralement de ses baies d'une couleur bleu noir.

Le thym vient de la famille des labiées. Il est extrêmement courant sur tous les terrains calcaires. Beaucoup de sous espèces, aux parfums bien différenciés, existent dans tout le pourtour méditerranéen. C'est une petite plante touffue gris argenté de 10 à 20 cm de hauteur. En avril ou mai, chaque tige est couronnée d'un pompon de petites fleurs roses et c'est un bon moment pour la ramasser en coupant ses rameaux sans arracher la plante.

La sarriette est une plante un peu moins connue que les deux précédentes, pourtant elle est délicieuse avec les haricots secs dont elle aide à la digestion, et permet d'éviter des possibles fermentations intestinales. Pour éviter le contact dur et et piquant de ses feuilles, il convient de les broyer dans un mortier. On suppose aussi que la sarriette a des vertus aphrodisiaques.

La lavande est membre aussi de la famille des labiées. Elle est odorante, décorative. Son huile essentielle sert au parfum mais elle rentre aussi dans nos cuisine.

La marjolaine et l'origan : Ils poussent en petites touffes à feuilles arrondies vert clair. Ces dernières, fraîche et en faible quantité, sont idéales dans les salades. Sec l'origan parfume les pizzas.

La provence est riche d'autres variétés moins connues mais à découvrir absolument.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Famibio 9 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog