Magazine

si l’Homme disparais

Publié le 13 août 2007 par Myouness

Deux jours après la disparition de l´homme

Les métros de plusieurs villes, dont celui de Montréal et de New York, sont inondés parce que les pompes qui vident les tunnels ne fonctionnent plus.

Sept jours

Les réservoirs de carburant diesel d´urgence qui refroidissent les réacteurs nucléaires sont épuisés. Les centrales explosent.

1 an

Les rues des villes nordiques, comme Montréal, sont couvertes de nids-de-poule.

De deux à quatre ans

Les mauvaises herbes envahissent rues et trottoirs. Les racines des arbres se dirigent vers les égouts, qu´elles briseront en seulement quelques années.

Quatre ans

Les gratte-ciel commencent à s´écrouler en raison des infiltrations d´eau qui ont affaibli leur structure métallique.

Cinq ans

Des incendies allumés par la foudre dans le bois mort des parcs ravagent les villes.

20 ans

Les toits des maisons commencent à s´effondrer. Les plus résistantes dureront un siècle.

25 ans

Les ruisseaux et marais ont regagné leur lit d´origine dans les villes.

300 ans

Les ponts suspendus s´écroulent.

500 ans

Des forêts matures recouvrent les villes

600-700 ans

Les ponts à arches s´écroulent

5000 ans

Les capsules métalliques des bombes thermonucléaires sont fissurées et laissent s´échapper le matériau radioactif.

35 000 ans

Les effets de la pollution par le plomb ne sont plus perceptibles.

100 000 ans

L´impact des gaz à effet de serre est devenu imperceptible.

250 000 ans

La radiation des infrastructures nucléaires est redevenue assez faible pour se confondre avec la radiation naturelle.

Quelques milliers d´années

Les seules structures qui résistent encore sont le tunnel sous la Manche et les sculptures représentant les présidents américains sur lemont Rushmore. Les pyramides ont finalement succombé aux outrages des ans parce qu´elles sont dénuées de leur protection de marbre depuis les invasions arabes. Les bâtiments de pierre couverts de marbre, dans les villes occidentales, ont survécu longtemps parce que la pollution a cessé de les attaquer.

Quelques centaines de milliers d´années

Des microbes acquièrent la capacité de dégrader le plastique, la dernière trace de l´homme.

impressionant non?

[ratings]


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • L’année numérique

    L’année numérique

    Depuis 2009, voici l'exercice de recul sur l'année numérique écoulée avec projection sur l'année qui commence. Cette année 2020 a accéléré la transformation... Lire la suite

    Par  Davidfayon
    HIGH TECH, INTERNET, WEB2.0
  • Cake au café et aux dattes

    Cake café dattes

    Une recette qui réchauffe ( recette de notre amie Diane, Québécoise gourmande )ce cake vient à point nommé pour le dessert du soir, en regardant tomber la... Lire la suite

    Par  Annickb
    CUISINE, RECETTES

A propos de l’auteur


Myouness 5 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte