Magazine Science

L'Andrène à pattes jaunes, Andrena flavipes

Publié le 03 mai 2008 par Geeko

L'Andrène à pattes jaunes, Andrena flavipes La plus commune, et l'une des plus précoces des petites abeilles des sables, l'Andrène à pattes jaunes (Andrena flavipes, Panzer 1799) mesure 10 à 13 mm de long et se reconnaît à sa coloration générale sombre et à ses pattes à brosses jaunes. Le thorax est assez dégarni, et les bandes jaunes pâles sur l'abdomen peuvent être assez discrètes. Plusieurs espèces proches sont susceptibles de compliquer l'identification. Andrena flavipes n'est jamais rousse sur le thorax. Certains individus peuvent présenter une coloration assez pâle, avec des soies blanchâtres. Les photos présentées sur cette page montrent une femelle qui butinait des pissenlits sur une pelouse.

L'Andrène à pattes jaunes, Andrena flavipes
L'Andrène à pattes jaunes est une abeille solitaire qui peut cependant apparaître en grand nombre. Plusieurs centaines de nids très proches peuvent donner l'impression d'une colonie étendue. Les mâles sont plus petits et plus hirsutes que les femelles (soies plus longues, surtout sur le front, qui est également plus clair). Cette butineuse n'est pas spécialisée. Elle inspecte toutes les fleurs de la zone où elle évolue et peut être observée dans une grande diversité d'habitats. La période de vol de l'espèce s'étend de mars à août, avec deux générations par an. La seconde génération, en juillet et en août, est en général moins nombreuse que la première. Les femelles hibernent et se réveillent un peu avant le printemps.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Geeko 44 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte