Magazine Cyclisme

Une bien belle moyenne

Publié le 04 mai 2008 par Cyclisman
C’est la troisième saison consécutive qu’Alejandro Valverde dispute les classiques ardennaises dans le rôle de candidat à la victoire. Il n’était en effet pas encore dans le coup en 2005 (13e de l'Amstel ; 40e de la Flèche ; 34e à Liège) mais il a visiblement beaucoup appris cette année-là puisqu’il réalisa le doublé Flèche Wallonne / Liège-Bastogne-Liège l’année suivante. Ces deux victoires le placèrent parmis les tout meilleurs puncheurs du monde ; en 2007, cette étiquette de favori n°1 le pénalisa et il ne parvint pas, des trois classiques ardennaises, à lever les bras. Cette saison, alors qu’il s’était moins préparé que les années précédentes dans l’optique du Tour, il réalisa une très bonne campagne de classiques avec un podium à l’Amstel et surtout une victoire à Liège.

Il est intéressant de remarquer qu’en 2007, Alejandro était bel et bien le meilleur mais il n’a pas remporté de classiques, à cause notamment d’un marquage sur l’Amstel et d’une erreur tactique à Liège ; cette saison au contraire, il n’était pas le meilleur (Cunego et surtout F.Schleck étaient au-dessus de lui) mais il couru à son niveau (à l’Amstel) et intelligemment (à Liège).
On remarque donc qu’il a plus réussi sa campagne alors qu’il n 'était pas le plus fort, preuve qu’avec un bon sens tactique, on peut arriver à bien réussir : Valverde est sur la bonne voie !
De plus, cette victoire à Liège cette année prouve qu’Alejandro peut très bien réussir sur les ardennaises sans y consacrer une véritable préparation (en disputant notamment le Tour du Pays/Basque) ; de bonne augure pour les prochaines saisons, où le murcian pourra retenter la même expérience que cette année : se préparer à 100% pour le Tour dès le début de la saison sans pour autant sacrifier les ardennaises .

Six podiums dont trois victoires sur les trois ardennaises en trois ans : beaucoup de trois pour une très belle moyenne d’une victoire + un podium par an. Si Alejandro continue comme cela, je n’ose pas imaginer son palmarès à la fin de sa carrière, et encore, je n’ai pas parler des Grands Tours, de la Vuelta, des JO et du Mondial ! Dans ce cas, je le répète : non seulement il ne faut pas s’inquiéter par rapport aux futurs performances de Valverde, mais objectivement, avouez qu’on ne peut qu’être optimiste ! Meilleur coureur du peloton il est, meilleur coureur du peloton il restera. Parole de fan !

UNE BIEN BELLE MOYENNE



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Cyclisman 14 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines