Magazine

Les protestants de France dénoncent aussi la "persécution religieuse" en Algérie

Publié le 04 mai 2008 par Micheljanva

Réuni en Synode national, "l'Église réformée de France" a déclaré avec raison :

"Le Synode constate que la loi du 20 mars 2006 qui établit un régime de tolérance religieuse en Algérie en fixant les conditions d'exercice des cultes autres que musulman, restreint aujourd'hui la liberté de conscience et d'opinion que vous souhaitez exercer alors que celle-ci est garantie par la constitution algérienne (art. 36) (...)
Lorsque l'on ferme des temples sous des prétextes divers, lorsque des fonctionnaires sont révoqués à cause de leur foi chrétienne, lorsque des personnalités sont expulsées, cela s'appelle une persécution religieuse".

Mt Les catholiques ne sont pas en reste : En gardant en mémoire l'assassinat des moines de Tibhirine, rappelons qu'un prêtre français a été condamné cette année à un an de prison avec sursis pour avoir prié en plein air avec des Camerounais à la frontière marocaine. On peut lire ici :

"Toute conversion est socialement difficile et les récentes mesures administratives compliquent plus encore cette démarche personnelle, preuve d'une restriction de la liberté religieuse".

En marge de ce grave problème de liberté, l'histoire nous rappelle que la religion catholique est bien antérieure en Afrique du Nord à l'islam :

"En Algérie, pays jeune et essentiellement musulman, des chrétiens vivent depuis le début du christianisme, qui a pris racine, à la fin du Ier siècle, au sein des communautés juives de la diaspora et dans les populations locales du Maghreb puis en Algérie. Les premiers témoignages de cette présence correspondent au sacrifice de croyants ayant subi le martyre.
Tertullien (fin du IIe siècle) est considéré comme un témoin de cet essor et l'auteur latin de nombreux ouvrages d'apologétique et de théologie, défendant la foi chrétienne. Le premier Concile maghrébin s'est tenu à Carthage en 215 et comptait 70 évêques, aux dires de saint Augustin. Parmi les martyrs, saint Cyprien, évêque de Carthage (mort en 258). Mais la figure religieuse emblématique de ce pays demeure saint Augustin dont la renommée a traversé les siècles. (...) À partir de 647, surviennent les premières expéditions arabo-musulmanes".

En Algérie, le face-à-face entre l'islam et chrétiens se durcit. Ces derniers uniront-ils leurs forces?

Lahire


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Micheljanva 645 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog