Magazine

Ca c’est passé cette semaine

Publié le 06 octobre 2013 par Corboland78

A l’étranger, ce vieux bourrin de Berlusconi a tenté de foutre le bordel dans les institutions italiennes, espérant profiter du chaos pour s’extraire des griffes de la justice. Il semblerait que trop soit trop cette fois, des membres de son propre parti ne l’ayant pas suivi. La dernière ruade du Cavaliere ?

Aux Etats-Unis, l’absence d’accord sur le budget 2014 au Congrès met l’Amérique à l’arrêt, l’Administration tire le rideau, « fermé en raison du shutdown ». C’est le Tea Party, le minuscule parti réac, qui endosse la responsabilité de la situation, jouant le rôle du grain de sable dans l’engrenage. Quand les minorités bloquent les institutions ça énerve tout le monde.

En parlant de minorités, chez nous les Roms même pas vingt milles personnes qu’on pourrait caser dans un stade de football, mais ce n’est qu’une image donnée à titre indicatif de grandeur, n’y voyez pas d’allusion où il n’y en a pas, font toujours l’actualité par ricochet. Les propos de Manuel Valls, la déclaration de Cécile Duflot, l’agacement de François Hollande en conseil des ministres, le tweet du compagnon de la ministre, l’amplificateur de brouhaha déverse ses décibels au-delà du raisonnable pour des oreilles civilisées.

Et ce n’est pas fini, la distorsion est à son comble dans la sono avec les cris d’orfraie de l’opposition qui vilipende la réforme engagée par Vincent Peillon sur les rythmes scolaires. Alors que tout le monde, tous partis confondus, depuis plusieurs décennies critique les journées scolaires trop lourdes et l’année trop courte, pour une fois qu’un ministre tente de s’y atteler, ce n’est pas un petit mois à peine qui permet de juger de son efficacité. Mais pour une fois que l’UMP semble s’entendre sur un point dont elle veut faire un gros point noir malsain avant les municipales, on comprend qu’elle s’arcboute sur ce coin.

Blague dans le coin. Les hautes instances du football viennent de s’apercevoir qu’il fait très chaud au Qatar désigné pays d’accueil pour la Coupe du Monde de 2022. Jouer au foot dans le désert quand il fait des 40° ou 50° c’est sûr que ça va pas le faire. Heureusement les pots de vin versés pour arriver à cet accord sont bien au frais dans les coffres des heureux destinataires.

Une soixantaine de migrants syriens occupant depuis quelques jours une passerelle d’accès au terminal ferry de Calais pour entrer en Grande-Bretagne viennent de mettre fin à leur mouvement. Refusant tout compromis avec les autorités françaises, ils voulaient impérativement rejoindre l’Angleterre, la France n’étant pas assez bien pour eux, pas assez de travail et mauvaises conditions d’accueil des étrangers parmi leurs arguments. Un constat qui devrait faire réfléchir…   

Je m’aperçois que j’allais conclure mon billet sans parler de Nicolas Sarkozy, un manque d’élégance impardonnable. Cette fois c’est par la bande – celle du Fouquet’s ? – qu’il entre en scène, Cécilia Attias son ex vient de faire paraître son bouquin Une envie de vérité, dont l’éditeur Flammarion espère « faire le best-seller de fin d’année » (Le Monde du 4/10/2013). On va la voir dans toutes les émissions de télé durant plusieurs semaines, mais on l’a échappé belle, l’ambition de prix Goncourt n’est pas d’actualité.  


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Corboland78 254 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte