Magazine Design et Architecture

Cerfs

Publié le 07 octobre 2013 par Mamlea
Parc animalier Sainte Croix, fin août. Un troupeau de cerfs dans une grande clairière. Certains y font la sieste au soleil, dans l'herbe rase. Un groupe de femelles est à l'ombre de ce qu'on souhaite être une forêt en compagnie de bernaches du Canada. Quelques mâles dégustent le fourrage qu'on leur a donné en nourriture, la pâture ne pouvant suffire à leurs agapes. La présence de quelques daims dans leur réfectoire ne semble pas les perturber, pas plus que les visiteurs qui les contemplent et qu'ils regardent droit dans les yeux sans sourciller.
Les bêtes sont magnifiques, hautaines, indifférentes.
Cerfs
Cerfs
Cerfs
Cerfs
En ce moment, c'est la période du brame et les visiteurs peuvent prendre en photo les mâles qui s'affrontent au petit matin. Les photographes sortent pour l'occasion leur tenue camouflage (merci Guingot) et leurs téléobjectifs de compétition (merci Canon ou Nikon).
Pendant ce temps, au pied du Donon, résonne dans les vallons noyés dans la brume matinale ici, l'appel rauque d'un mâle, là, le choc des bois de deux mâles qui s'affrontent. Un troupeau de femelles, de faons et de mâles immatures, indifférents, savourent leur petit-déjeuner : pousses de sapins et rosée.
Pas de spectateurs dans cette arène naturelle ou, peut-être, invisible, un petit groupe de 2 ou 3 personnes, cherchant à s'approcher à contre vent dans la direction vers laquelle il ont entendu un appel dans le lointain. Ils sont équipés de bonnes jumelles, prêts à se figer au moment voulu. Peut-être auront-ils la chance d'assister au combat, peut-être repartiront-ils bredouille parce que ce n'était pas le bon jour, ou pas les bonnes conditions. Telle est la règle du jeu. Mais l'affût leur laissera un souvenir inoubliable.
Après la visite du parc animalier, j'ai demandé à Charles et Léonie s'ils avaient aimé voir ces animaux parqués ou s'ils auraient préféré qu'ils vivent dans la nature, quitte à ne pas les voir.
Léonie hésitante, n'a pas su quoi répondre, mais Charles a déclaré préférer que les animaux soient en liberté. À méditer !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mamlea 1312 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte