Magazine Humeur

Anne Hidalgo : "Jean-Luc, il est trop mélenchant avec moi !"

Publié le 07 octobre 2013 par Delanopolis
En exclusivité pour le Delanopolis, Anne Hidalgo réplique à Jean-Luc Mélenchon ! Question posée par le Parisien ce week-end à Jean-Luc Mélenchon :

- A Paris pourquoi Anne Hidalgo ne peut-elle être pour vous une candidate d'union dès le premier tour ?

Réponse de Mélenchon : - "C'est l'équipe de Hollande. Une femme du vieux PS féodal, des barons arrogants, reconduisant les mêmes équipes. Les muselières sont distribuées avec les places."

Fouchtra ! Que c'est bien dit. Et que va répondre Brossat, prêt à vendre son droit d'ainesse communiste contre un plat d'une dizaine de conseillers de Paris ?



En attendant de le savoir, nous avons quasiment interrogé Anne Hidalgo sur cette attaque en piqué. Elle nous a presque répondu ceci :

" - Anne, il y est allé un peu fort le Méluche, non ?

- Oh oui alors ! De quelle baronne parle-t-il ? Moi je suis une dauphine, c'est quand même autre chose !

- Mais Anne, cette attaque sur la reconduction des vieilles équipes ?

- Ecoutez, nous autres retraités nous avons le sens de la continuité. Et j'ai quand même réussi à zigouiller Vaillant, il devrait être content Merluchon !

- Mais ces muselières, de quoi parle-t-il exactement ?

- Je ne sais pas. D'ailleurs interrogez n'importe quel élu socialiste parisien, il vous dira exactement la même chose que moi !

- Tout de même, cette insistance à évoquer les moeurs politiques de l'Ancien régime pour ce qui vous concerne, c'est gênant ?

- Pas du tout ! Dans le 10ème, on m'a même surnommée la féo-dalle de la République, j'ai trouvé ça citoyen et festif.

- Et vous comptez vous en sortir comment s'il faut gérer Paris avec tous ces communistes et ces gauchofrontistes qui vous détestent et vous poignarderont dans le dos dès qu'ils seront élus ?

- J'organiserai Nuit Rouge, un événement esstraordinaire où on enfumera la place du Colonel Fabien dans un épais brouillard jusqu'en 2020.

- Ouf, nos lecteurs seront rassurés. Un dernier message pour eux ?

- Votez pour moi, ça ne pourra pas être pire qu'avec Bertrand, je vous promets de ne rien faire !"

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delanopolis 94237 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines