Magazine

Plus si Affinités (Mathilda May et Pascal Legitimus, 2008)

Publié le 04 mai 2008 par Ptixu

Lieu : Théatre du Splendid, 48 rue du faubourg Saint Martin, Paris Xe
Mise en scène : Gil Gaillot
Acteurs : Pascal Legitimus et Mathilda May

affiche de la piece de theatre plus si affinites de mathilda may et pascal legitimus
Après vous avoir commenté 2 pièces à la mise en scène osée et décalée ( “Open Bed” et “Good Canary“), Loisirs and Co retourne voir de la comédie dans son sens le plus noble du terme en vous commentant une pièce qui se joue au théâtre du Splendid et sur le thème de la rencontre amoureuse.

Le théatre du Splendid est un monument puisqu’avant d’accueillir la fameuse troupe du Splendid (qui lui redonnera ses lettres de noblesse) fut tour à tour théatre de quartier, salle de café concert et même cinéma porno !! Ce lieu chargé d’histoire accuse malheureusement son grand age et il n’est pas grand luxe mais une rénovation de ce lieu tuerait à coup sur son charme. Un petit coup de gueule tout de même à l’encontre des placeurs qui n’ont pas fait leur travail et qui “obligent” les spectateurs à “trouver” leur place eux mêmes alors que les sièges ne sont pas numérotés. Cela nous a engendré quelques frictions avec nos voisins ce qui est regrettable puisque …. c’est le rire que nous venons chercher.

“Plus si Affinités” traite du thème de la rencontre amoureuse sous toutes les coutures et à l’aide de mini saynètes. Ces saynètes sont très très variées puisqu’on passe de le rencontre classique dans une soirée, à du speed dating, de l’échange de sms voire même la rencontre amoureuse version hiphop de rue. Le tout est “animé” par Pascal Legitimus et Mathilda May qui se déchaine pendant plus d’une heure en passant d’un personnage à un autre.

Même si l’idée de base est bonne et, avouons le, 2 ou 3 saynètes provoquent l’hilarité, l’ensemble  s’essoufle très vite et l’on repart avec un sentiment très mitigé, pas sur d’avoir apprécié mais avec un gros sentiment de déception. On ne peut accuser les acteurs qui sont excellents et souvent à contre emploi (Legitimus en “Caillera” vaut quand même le détour) mais le sujet est trop vaste et l’accumulation de saynètes dégrade la qualité générale de la pièce.

Tout ceci est vraiment dommage car c’est une pièce à petit budget qui se joue dans un lieu mythique et écrite par des personnages médiatiques dont le talent n’est plus à prouver. Les fans de Mathilda May pourront toujours profiter de sa beauté intacte malgré les ages… pour les autres, n’en attendez pas beaucoup ou vous serez déçus !!!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ptixu 119 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte