Magazine Médias

CULTURE > Mode - J12 "Moonphase" : et si CHANEL s’offrait la lune ?

Publié le 07 octobre 2013 par Fab @fabrice_gil

à gauche : cadran noir guilloché serti de 63 diamants (~ 0,34 ct) avec compteur en aventurine
à droite
J12 "Moonphase" Haute Joaillerie- Or blanc 18 carats / 696 diamants taille baguette (~ 42,45 cts)

L’idée ne manque pas d’audace, encore moins de poésie. Elle aurait sans doute séduit Mademoiselle Chanel dont la fascination pour les étoiles n’a jamais été un mystère.

On raconte que Chanel avait pour habitude d’emprunter les montres de ses amants. Elle détestait les bracelets-montres féminins qu’elle trouvait insignifiant : "… des microbes" disait-elle. A ses yeux, elles devaient être belles, solides et usuelles. Dire que le modèle J12 est une montre mythique semble un peu prématuré. Cependant, ce que l’on peut affirmer avec certitude, c’est que 13 ans après son lancement, le célèbre garde-temps CHANEL s’avise d’une véritable réussite technique et esthétique, un véritable succès commercial.

J12 fut créée par feu Jacques Helleu, alors directeur artistique de l’horlogerie. Il débuta sa longue et belle carrière rue Cambon en 1956, alors âgé de 18 ans et connaissait mieux que personne l’univers de la maison, qu’il animait d’une main de maître. C’est à lui, en 1987, que nous devons les deux C entrelacés dans le monde horloger avec le modèle "Première". C’est également lui qui anticipe les tendances horlogères tout en veillant à ce que chaque nouvelle création s’inscrive dans les codes de la Maison de Couture.Après sept de travail de recherche, J12 voit le jour en 2000. La montre sportive, alliant design et innovation technologique, est avant tout créée pour lui. L’homme souhaiter créer et porter un bracelet-montre intemporel, d’un noir vif et brillant, indestructible, qui lui rappelait certains chefs d’œuvre automobiles, mais aussi ce que disait Mademoiselle en son temps : "… que le noir tient tout. Le blanc aussi. Ils sont tous deux d’une beauté absolue. C’est l’accord parfait. "Egalement fasciné par la course de l’America’s Cup -surtout quand le baron Marcel Bich tentait l’aventure avec une certaine détermination-, il allait voir s’entraîner les équipages dans le bassin d’Hyères. Le nom de code de leurs bateaux (des classes J) de l’époque était des… J12. Un concept resté dans sa mémoire, ne pouvant exclure pour l’ADN de ce modèle, le souvenir du dernier bateau de Giovanni Agnelli : L’Avvocato. Le gréement avait joué la carte du noir, de la coque au mât, en passant par les voiles et l’annexe. Un noir profond symbole de force et d’énergie. Au final, J12 rassemble toutes les références chères à son géniteur : les contrastes (cadran noir/chiffrages blancs) et le high-tech en utilisant la céramique, seule matière capable de rendre le noir si brillant, sans altération au fil du temps qui passe.Élaborée dans les ateliers Chanel de La-Chaud-de-Fonds en Suisse, J12 se décline en plusieurs modèles, d’une version classique aux versions joailleries. Habillée de diamants ou simplement céramique high-tech, le nouveau modèle "Moonphase" ouvre, depuis ce matin, un nouveau chapitre de la saga horlogère CHANEL. F/G
J12 MOONPHASE NOIRE SERTIE - Céramique high-tech* noire. Lunette sertie de 54 diamants (~ 1,42 ct). Cadran noir guilloché serti de 63 diamants (~ 0,34 ct) avec compteur en aventurine. Mouvement mécanique à remontage automatique. Réserve de marche 42 heures. Fonctions : heures, minutes, secondes, date, phase de lune. Boucle triple déployante en acier. Étanchéité : 50 mètres. Diamètre : 38mm.*Haute technologie. Matériau hautement résistant aux rayures.J12 MOONPHASE HAUTE JOAILLERIE - Or blanc 18 carats. 696 diamants taille baguette (~ 42,45 cts). Compteur phase de lune en aventurine. Mouvement mécanique à remontage automatique. Réserve de marche 42 heures. Fonctions : heures, minutes, date, phase de lune. Boucle triple déployante en or blanc 18 carats. Étanchéité : 50 mètres. Diamètre : 38mm.Edition limitée à 5 pièces

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fab 4306 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines