Magazine Culture

La chronique démocrate #2

Publié le 07 octobre 2013 par Thierry Gil @daubagnealalune
photo : Ahmed Sbai

photo : Ahmed Sbai

La chronique démocrate de Florian Zwojsczyki

Episode 2 : Suis-je communiste ?

Sur la route d’Aubagne le 06 décembre 2012.

Il est minuit depuis toujours. Avec Gilles Bois, sur l’autoroute, qui slame dans ma bagnole. Improbable. Les ombres défilent. On atteint doucement notre petit chemin de vérité. Et voilà la ville qui se dessine. On s’arrête sur le côté. Espace de nos libertés : il est bien trop tard pour jouer à la pétanque.

On parle de notre bien commun, cet objet du réel qui se reconstruit sans cesse. Aubagne. C’est dire qu’on a envie de parler, même si la nuit courre. On n’a pas rêvé. On a vécu la même chose. On était au même endroit. Enfumé. Révolutionnaire. La vie.

C’était donc dans la douceur de ce début de décembre. Keny Arkana. La plume, la rage et la joie d’être en vie. Un concert formidable qui donne chaud aux valeurs. De temps en temps, ça fait du bien. Être conforté. Savoir que nous ne sommes pas seuls.

Et puis l’évidence. On ne va pas le changer, notre monde. On pourra rêver tant qu’on veut, la paix universelle ce n’est pas gagné. On paie tous des choix qui nous dépassent.  Mais la résignation et le cynisme, c’est la mort.

Redevenir humain. Plus qu’un choix, plus qu’une quête, plus qu’un slogan. Si réduit à rien, nous toujours contre tout, prenons au moins le temps d’infléchir ce petit bout de réalité,  ici.

Je sais que nous sommes tous capables de vivre ensemble. On cherche tellement de raisons qui divisent, on justifie tellement de poings serrés contre des mains tendues. Pourquoi ne pas tenter autre chose ici ? Pourquoi ne pas parier sur le retour de l’Homme ?

La décision est là : Aubagne, tu seras le plus grand laboratoire démocratique à ciel ouvert. Bienvenue à tous. On pourra gueuler. On pourra pleurer. On pourra aussi construire. Les démocrates seront de la partie. Il sera impossible de se séparer du quotidien des gens de cette manière. Ils seront acteurs de ce quotidien et de notre bien commun.

Non je ne suis pas communiste. Je ne suis qu’un humble militant de l’Humanité. Et c’est déjà pas mal.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Thierry Gil 4963 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog