Magazine Cinéma

Tes mots sur mes lèvres de Katja Millay

Par Evenusia @Evenusia

tes mots sur mes lèvres

sortie VF le 2 janvier 2014

Titre VO : The Sea of Tranquility

Traducteur : 

Résumé de l'éditeur : collection Territoires

****CE RESUME CONTIENT DES SPOILERS SUR L'HISTOIRE***

(je vous conseille de passer directement à mon avis sans spoilers)

Ancienne pianiste prodige, Nastya Kashnikov désire aujourd'hui 2 choses : traverser sa période de lycée sans que personne n'apprenne rien de son passé, et faire payer le garçon qui lui a tout pris - son identité, son âme, sa volonté de vivre. 
L'histoire de Josh Bennett n'est un secret pour personne. Chaque être qu'il a un jour aimé lui a été pris, jusqu'à ce qu'à 17 ans, il ne lui reste personne. Désormais, il veut qu'on le laisse seul, et les gens le font car quand votre nom est synonyme de mort, tout le monde est enclin à vous laisser votre espace. 
Tous... sauf Nastya, cette mystérieuse nouvelle fille à l'école qui a commencé à venir le voir et ne veut plus s'en aller, s'insinuant dans chaque aspect de sa vie. Mais plus il apprend à la connaître, plus elle devient une énigme. Alors que leur relation s'intensifie et que des questions sans réponses s'accumulent, il commence à se demander s'il apprendra un jour les secrets qu'elle cache... ou même s'il le souhaite réellement. 

Mon avis : 

Nastya a vécu un drame par le passé et elle a choisi de s'isoler de tout. Elle s'enferme dans son mutisme et se marginalise en s'affublant d'un look provoquant tout en cuir et talons hauts. Elle est complètement tournée vers elle-même, s'intéressant peu ou pas aux autres, elle n'a qu'un seul but dans la vie, une seule raison qui l'anime et qui nous sera révélée au cours de l'histoire.

Son intérêt pour Josh est incompréhensible. Elle l'observe, le guette et ses pas finissent par la mener tout naturellement vers lui. Ce garçon est un solitaire, il n'exige rien de personne, il ne donne rien. Il semble être là tout simplement.

La soudaine présence de Nastya dans son quotidien lui est tout d'abord pénible, lui qui passe des heures dans son garage, à construire des meubles en bois, seul et sans l'aide de personne, voilà qu'il n'arrive pas à se défaire de la présence de cette fille étrange.

Peu à peu ils vont apprendre à se connaître, à se faire confiance. Mais c'est une relation fragile qui va se créer : une bulle dans laquelle ils vont tous deux s'enfermer mais il suffira de peu pour qu'elle éclate et alors la vérité risque de ne pas être aussi belle qu'elle a l'air de paraître.

Il y a des histoires qui s’infiltrent en vous, vous prenant par surprise, vous familiarisant peu à peu avec un environnement, des personnages qui vous touchent et qui surtout sonnent vrai. De cette même manière, vous aussi vous immiscez dans leur histoire, vous les écoutez, vous compatissez. Vous les accompagnez pendant une tranche de vie et, le temps de quelques pages, ils vous parlent et vous les comprenez.

Ce roman est comme un puzzle : il est plein de pièces, de formes différentes et à première vue rien ne s’imbrique. Vous avez bien une idée de se qui se profile à l’horizon mais quand enfin le puzzle est terminé et qu’on vous révèle la solution, c’est votre cœur qui explose.

C’est le genre de roman que vous ne voulez pas terminer car vous ne voulez pas quitter les personnages. Alors vous revenez en arrière, relisez des passages pour prendre pleinement conscience de l’histoire qui restera comme un souvenir, présente dans votre mémoire.

Une vraie réflexion, un très joli message et  surtout une leçon de vie sur des thèmes tels que l’isolement, la vengeance ou le pardon. C’est beau sans être magique, c’est à la fois triste et sombre mais plein d’espoir.

Sortie française prévue chez Fleuve Noir, collection Territoires le 2 janvier 2014

 Commande VO : 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Evenusia 26490 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines