Magazine Santé

NOBEL de MÉDECINE: Comment la cellule exporte et transporte ses molécules – Nobel

Publié le 07 octobre 2013 par Santelog @santelog

NOBEL de MÉDECINE: Comment la cellule exporte et transporte ses molécules  – NobelLes principes moléculaires qui régissent le transport vésiculaire ou la manière dont ces petites usines que forment les cellules vont produire, exporter, transporter et livrer «  au bon endroit  » des molécules nécessaires ou néfastes au fonctionnement biologique de chacun de nos organes, viennent d’être mis à l’honneur avec ce nouveau prix Nobel de Médecine. Les 3 Lauréats, ont apporté chacun une pièce du puzzle de cette machinerie cellulaire, Randy Schekman, les gènes «  pilotes  », James Rothman, «  les protéines de fusion  » et Thomas Südhof, les «  signaux de livraison  ». Sans cette organisation extrêmement précise, notre système cellulaire sombrerait dans le chaos.

Car chaque cellule produit et exporte des molécules, qui peuvent être des hormones, des neurotransmetteurs, des cytokines ou des enzymes. Ces molécules sont transportées autour de la cellule en petits paquets en forme de bulles, appelés vésicules. Ce transport vésiculaire est organisé de manière à ce que la cargaison soit délivrée sur le bon site de la cellule et au bon moment. La livraison se fait soit entre organites, soit par fusion avec la membrane cellulaire. Un dysfonctionnement dans le transport vésiculaire peut être à l’origine de nombreuses maladies neurologiques, métaboliques ou immunologiques.

  • Randy Schekman, né en 1948 à St Paul, Minnesota, a fait ses études à l’Université de Californie puis à Stanford. Fasciné par la façon dont la cellule organise son système de transport, il s’est concentré sur la base génétique en utilisant la levure comme modèle. Ses recherches lui ont permis d’identifier 3 classes de gènes qui contrôlent les différentes facettes du système de transport de la cellule et d’apporter ainsi un nouvel éclairage sur les mécanismes qui médient le transport vésiculaire.
  • James Rothman, né en 1950 à Haverhill, Massachusetts, a étudié à la Harvard Medical School puis au Massachusetts Institute of Technology (MIT) puis à Stanford. Fasciné lui aussi par le transport vésiculaire, il a découvert que des combinaisons spécifiques de protéines permettent aux vésicules d’accoster et de fusionner avec les membranes cibles ou de se lie à la membrane externe de la cellule pour libérer son contenu. Certains des gènes découverts ici ar James Rothman sur les mammifères correspondaient à ceux découverts par Randy Schekman sur la levure.
  • NOBEL de MÉDECINE: Comment la cellule exporte et transporte ses molécules  – Nobel
    Thomas Südhof né en 1955 à Göttingen, Allemagne, a étudié à la Georg-August-Universität puis à l’Université du Texas puis au Howard Hughes Medical Institute puis à Stanford. Il s’est intéressé à la façon dont les cellules nerveuses communiquent entre elles dans le cerveau via des molécules de signalisation, les neurotransmetteurs libérés par ces vésicules qui fusionnent avec la membrane externe des cellules nerveuses. Ses travaux révèlent comment cette libération est contrôlée de façon précise avec l’aide des ions calcium.

Des découvertes complémentaires qui apportent une compréhension du transport vésiculaire, un processus essentiel pour toute une variété de processus physiologiques et impliqué dans toute une variété de maladies.

Source:The 2013 Nobel Prize in Physiology or Medicine


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine