Magazine Finances

Cardlinkin', le Cardlytics à la française

Publié le 08 octobre 2013 par Patriceb @cestpasmonidee
Cardlinkin' Grâce à Cardlytics (entre autres) et ses 33 millions d'utilisateurs actifs, les offres promotionnelles personnalisées liées à la carte de paiement (ou "CLO" – "Card-Linked Offers") ont conquis les États-Unis. Aujourd'hui, une jeune pousse française, Cardlinkin', s'apprête à décliner les recettes de ce succès de notre côté de l'Atlantique.
L'approche proposée par la startup combine, comme son aînée américaine, marketing et analyse de données. On retrouve ainsi au menu, d'un côté, un moteur de ciblage capable de proposer les promotions les plus pertinentes en fonction du profil de dépenses du consommateur et, de l'autre, un système liant directement les réductions à la carte bancaire, qui permet de bénéficier des offres sans avoir à imprimer un coupon ou retenir un code quelconque.
Concrètement, l'utilisateur enregistré va recevoir, par mail ou par l'intermédiaire d'une application mobile, des promotions adaptées à son comportement habituel, tel qu'il aura été évalué par l'analyse des lieux, des périodes, des catégories, des montants… de ses achats – par carte – passés. Il peut alors "activer" celles dont il souhaite profiter d'un simple clic, qui lui seront ensuite effectivement appliquées, automatiquement, dès la première transaction qualifiante.
Tout aussi classiquement, Cardlinkin' propose sa solution "clés en main" aux banques, en leur promettant une meilleur fidélisation de leurs clients, séduits par des offres pertinentes. Les commerçants, pour leur part, ont accès à un vivier de prospects hautement qualifiés par un ciblage précis et fiable. Ils peuvent alors espérer améliorer de manière significative la performance de leurs actions de marketing, dans un contexte où les consommateurs sont de plus en plus à la recherche de "bonnes affaires".
Page d'accueil de Cardlinkin'
Dans sa présentation, Cardlinkin' prend soin de rassurer ses utilisateurs potentiels sur la protection des données personnelles de leurs clients. Élément essentiel de confiance, sa plate-forme de ciblage est installée dans les "murs" (informatiques) du partenaire : aucune information sensible n'est transmise à l'extérieur, à aucun moment. Cependant, en contrepartie, l'effort d'intégration de la solution sera probablement plus important (et plus long).
Malgré l'intérêt qu'expriment les institutions financières pour l'exploitation des données dont elles disposent, en particulier à des fins marketing, elles sont extrêmement timides lors du passage à l'acte. Ainsi, une des premières et toujours seules tentatives du genre a été celle de Fortuneo Budget en juin dernier (sans l'aspect "CLO", toutefois). Cardlinkin' aura fort à faire pour lever ces réticences, dues pour l'essentiel à la crainte d'une réaction négative des consommateurs, qui ne peut être évitée qu'avec une communication minutieusement orchestrée.
Enfin, du point de vue des commerçants, je m'interroge également sur l'efficacité réelle de ces offres appliquées "en différé", c'est-à-dire indépendamment du contexte de l'acte d'achat lui-même (la demande est faite avant tandis que la valorisation intervient plus tard) : le consommateur ne va-t-il pas perdre de vue (consciemment ou pas) que c'est le marchand qui en est à l'origine ? Il faudra certainement penser un jour à introduire un mécanisme permettant d'éviter ce risque (a minima, une notification sur le mobile ?).

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Patriceb 8194 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine