Magazine Football

Vœux exhaussés

Publié le 08 octobre 2013 par Raton66

Vœux exhaussés

Alex Skinner a encore une fois démontré qu'il était prêt à relever le défi d'être le QB #1 

  
Compte rendu du match #6 : R&O vs Stingers de Concordia
Nous avions demandé un « blowout », nous avons été exhaussés!  Et de belle façon. Nous sentions l’équipe bien préparée et motivée pour un « statement ».  Une défensive lourdement frappée par les blessures, ressortant d’un match difficile, voulant remettre les pendules à l’heure et une attaque qui désire poursuivre sur sa lancée, confirmant ainsi que le réveil du match précédant n’était pas un accident.  Ajoutez à ceci une bonne semaine de pratique intense et vous avez la recette du succès.
Pour une deuxième semaine consécutive, l’attaque se met en marche dès la première série du match.  Bien servi par une solide ligne à l’attaque, A. Skinner démontre encore tout son calme et son talent. Sur une séquence, incapable de trouver un receveur libre, il décide de courir pour un gain appréciable de 22 v.  Plusieurs jeunes quarts ayant son talent de passeur auraient tenté d’enfiler l’aiguille dans une couverture serrée. Pas lui.  Il a pris la bonne décision!  Deux courses plus tard, G. Bourassa entrait dans la zone des buts avec une facilité déconcertante!  Notre ligne offensive lance un message clair dès le départ! 
Le quart A. Skinner a joué une bonne première demie en complétant 9 de ses 16 passes.  Plusieurs fixent des standards plus élevés pour notre numéro 1 et nous sommes du lot.  Nous devons par contre admettre qu’il n’a pas tenté de jouer les héros, qu’il a fait de bonnes lectures et qu’il a pris de bonnes décisions évitant ainsi les revirements.  Il a simplement manqué de précision sur certaines passes.
Conscient qu’il n’était pas à son meilleur en première demie, A. Skinner a démontré son caractère de gagnant dès le retour de l’offensive en 2ième demie.  Il a, coup sur coup, orchestré avec brio deux séries à l’attaque qui se sont soldées par des touchés!!! Lors de ces deux séquences combinées, il a été parfait avec un 6 en 6 en plus d’engranger 122 v. et deux passes de touché!  Il a littéralement assommé l’adversaire en découpant une tertiaire comme cela faisait longtemps qu’on n’en avait vu une se faire découper au PEPS.  Très impressionnant!  Nous aimons cet esprit compétitif qui n’est jamais satisfait malgré le pointage.    
Il est important de noter que nos receveurs et même nos porteurs ont été sans reproches sur leur réception de passe.  À cet effet, G. Bourassa démontre encore de très bonnes mains en captant deux passes dont une très belle pour un touché.  Auteur de deux touchés, G. Rioux a sans nul doute connu son meilleur match de la saison.  Outre son très beau touché lors d’un retour de dégagement, nous avons cru revoir le receveur fiable et dominant de 2011.  Il a tout capté ce qui était lancé dans sa direction et ce n’était pas toujours commode.  Chapeau à notre vétéran!  Notons aussi l’émergence de J. Bailey qui, tout comme la semaine dernière, a très bien fait avec 3 réceptions pour des gains de 82 v.  Bref, la chimie s’installe rapidement entre nos receveurs et notre quart numéro 1.
Que dire du jeu au sol!  Avec 247 v. de gains totaux, la domination de notre front offensif était flagrante. Plus particulièrement lorsque le gros C. Normand entrait sur le terrain.  Quelle brute celui-là!  Des échos de vestiaire disent qu’il aurait perdu une vingtaine de livres, gagnant ainsi en vitesse.  Nous parlons donc d’un train d’approximativement 220 lbs qui vous « swing » les genoux au visage si vous plaquez trop bas et qui vous puni violement si vous le plaquez trop haut! Certes, il courait sans doute contre un front défensif un peu démoralisé mais en accumulant 98 v. sur 5 courses en plus d’inscrire un touché, C. Normand a encore une fois ébloui la galerie par sa vitesse et la façon autoritaire avec laquelle il attaque les brèches!  Il ne déçoit jamais!  Nous comprenons qu’il n’y ait pas de place disponible à cette position en ce moment chez le R&O mais nous sommes tout de même d’avis qu’il doit avoir sa chance.  Mention spéciale pour le jeune J.S. Roy.  Nous n’avons pas été en mesure d’observer son travail pendant tout le match mais ce que nous avons vu n’est certainement pas de nature à nous déplaire. Très très mobile pour un lineman!
Malgré un adversaire nettement inférieur à celui de la semaine dernière, nous avons bien aimé la prestation de notre défensive lors de ce match. Contrairement au dernier match, nous n’avons pas vu de plaqué manqué.  En fait, nous pouvons même affirmer que nous plaquions très bien individuellement et aussi très bien en équipe.  Pour la deuxième fois de l’année, les correctifs des coachs portent fruit à ce niveau. Espérons que la leçon est bien comprise maintenant. 
En commençant la partie avec un front 32, la stratégie de coach Fortier semblait ne pas vouloir considérer l’attaque au sol de nos adversaires outre mesure. Seule l’attaque aérienne était redoutée.  Évidemment, plus facile de jouer à seulement trois « linemen » lorsque tu peux compter sur le retour du général B. Tennant. Le pari de coach Fortier a fonctionné. Nos adversaires ont bien tenté d’utiliser l’attaque au sol contre cette formation mais rien n’y fit.  Notre front a rapidement éliminé cette option du cahier de jeu de nos adversaires.  Nous avons alterné les fronts 32 et 42 et, par le fait même, les «  nickel » et « dime » pendant toute la partie.
Pendant ce temps, on amenait des « blitz » de la tertiaire pour appliquer davantage de pression et semer la confusion dans la tête du jeune QA adverse.  À cette tâche, nous avons bien aimé le travail du très rapide A. Thibault.  Avec 6 plaqués et ½ sac, en plus d’être responsable de l’échappé qui mena au touché de S. Gauthier, A. Thibault a bien fait dans ce rôle.  Parlant de S. Gauthier, nous disons simplement wow!!!  Produisant 3 plaqués dont 1 sac et 1,5 plaqués pour des pertes, S. Gauthier est rapide, il frappe fort et bas, en plus d’exceller contre la course!  De plus, combinant force et vitesse, il a brulé ses bloqueurs à plus d’une reprise lorsqu’envoyé sur le « blitz ». Que dire de sa course de 57 v. suite à sa récupération d’échappé. Il a démontré beaucoup de vitesse sur ce jeu.  Nous sommes d’avis que S. Gauthier est entrain de forcer la main des coachs.  Il ne sera pas facile de le retrancher avec le retour des blessés!
De façon générale, nous avons bien apprécié le travail de notre défensive.  Chapeau à notre front défensif qui a réussi à tenir nos adversaires en échec à 3 reprises à la ligne des buts avant la fin de la première demie. No mercy! 
Mention spéciale à V. Chabot.  Avec une petite journée tranquille de 2 interceptions et 1 plaqué malgré un temps de jeu limité, il confirme tranquillement ce que nous pensions. Il a l’attitude d’un bon demi de coin et possède les qualités athlétiques pour l’appuyer. Avis à nos adversaires : continuez de lancer le ballon de son côté, vous êtes les bienvenus!
Tout comme pour les deux autres unités, nos unités spéciales étaient simplement dans une autre ligue.  Plus particulièrement les botteurs!  B. Bede versus l’autre la !?!?  La différence entre les deux était flagrante et nous rappelle encore à quel point nous sommes choyés. B. Bede a encore frôlé la perfection!  
Nous sommes plus particulièrement heureux de ce match car notre équipe « A » a si bien fait qu’elle a permis à notre équipe « B » d’obtenir de précieuses minutes de jeu dès le début de la deuxième demie.  Même si depuis le début de l’année, blessures aidant, plusieurs jeunes joueurs ont prématurément vu de l’action, nous avons apprécié cette chance d’aller encore plus loin dans le « depth chart » en testant des joueurs comme V. Chabot, C. Rémy-Sarrazin, M-A. East (plaqueur défensif), D. Tam, A. Gauthier de Lahaut, A. Hovington, G. Tremblay-Lebel et nous en passons. Même le QA O. Turcotte a vu de l’action!  Nous avions positivement noté le travail du jeune O. Turcotte lors des camps d’entraînement 2012 et 2013.  Pour nous, en l’absence de T. Grenon, ce dernier devrait être de facto quart numéro 2 chez le R&O, derrière A. Skinner. A. Leduc a de très belles qualités athlétiques et trouve facilement les ouvertures lorsqu’il est amené à courir avec le ballon, mais nous ne pouvons pas en dire autant de la précision et de la mécanique de ses passes.  Nous croyons donc bien humblement qu’il serait approprié de le convertir en TE ou en SB.  Son talent aurait sans doute plus de chance d’être exploité à ces positions et nous pourrions faire de la place pour un quart numéro 2 dont le style se marie mieux au style d’attaque du R&O.  
Outre les blessures, tout tombe en place à temps pour les trois unités du R&O.  Be aware of Sherbrooke!
FTF
Ben et Soraya

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Raton66 5490 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte