Magazine High tech

Mot numérique 2013 : à vous de choisir !

Publié le 08 octobre 2013 par Davidfayon

Vote du mot numérique 2013

L’élection du mot numérique 2013 est ouverte !

Pour la 4e année, je propose d’élire le mot numérique de l’année. Il reflète une tendance structurante ou ce qui a marqué l’année. Ainsi, en 2010 a été élu Community manager, en 2011 Cloud computing et en 2012 Big data (avec des équivalents français qui ont suivi, pas toujours faciles à utiliser : gestionnaire ou animateur de communautés en ligne, informatique nuageuse et données colossales).

Dans tout cycle d’innovation, nous assistons à d’abord des usages tirés par des « early adopters » jusqu’à une généralisation progressive, le tout selon différentes phases. Ainsi le Hype Cycle du Gartner est la courbe de référence qui, depuis 1995, fait l’objet d’une mise à jour annuelle (représentation en fonction du temps de la maturité, de l’adoption et des usages de technologies spécifiques dans le domaine du numérique). Elle permet de suivre les technologies du moment qui buzzent et leur maturité effective et les attentes pour savoir aussi quand il va être le plus opportun d’appréhender les usages.

Vous êtes appelés à vous prononcer parmi les 8 termes suivants nominés (et à faire voter) :

- Data scientist (métier découlant du big data, au même titre que le community manager est la profession qui résulte du développement des réseaux sociaux) ;

- Freemium (modèle économique free + premium, utilisé par exemple par LinkedIn, Viadeo et de plus en plus par les autres acteurs du Web qui consiste à proposer un service gratuit pour tous et un service enrichi payant pour quelques-uns)

- Iconomie (concept introduit par Michel Volle qui désigne la nouvelle économie résultant de l’innovation et du numérique. Il est repris dans le cadre de l’Institut Xerfi, cf. aussi l’ouvrage Iconomie)

- Infobésité (notion chère à Joël de Rosnay entre autres et qui fait son chemin par rapport à l’explosion des données produites. Et qu’il est nécessaire d’avoir une veille efficace pour repérer les tendances et les signaux faibles)

- Internet des objets (extension d’Internet à divers objets du quotidien via des étiquettes munies de codes, des puces RFID, etc. – c’était le thème de la dernière conférence Leweb à Paris)

- Quantified self (mesure des données de soi au quotidien grâce à des capteurs, rendue possible grâce à l’ensemble des objets communicants cf. aussi le livre)

- Réalité augmentée (superposition en temps réel d’un modèle virtuel (3D ou 2D) à la perception de la réalité).

- Responsive design (site adaptatif, permettant d’avoir un affichage différencié en fonction du support de connexion à Internet : PC, tablette, smartphone, etc.)

Vous pouvez aussi proposer un autre terme ne figurant pas sur la liste. Les acronymes (de type ByOD, SoLoMo) ne sont en revanche pas autorisés.

Les votes sont possibles jusqu’au 31 décembre 2013. Les résultats seront prononcés début janvier, peut-être à l’occasion d’un événement IRL histoire de réunir les votants qui le souhaiteraient dans le cadre d’un moment de convivialité et de networking. Toute idée reste la bienvenue.

Vous avez 4 modalités de vote jusqu’au 31 décembre :
- par mél : à mot(@ )davidfayon.fr
- via un commentaire à ce billet
- via Twitter (hashtag : mot13)
- par SMS ou téléphone en me contactant.

Le tweet :
Elisez le #mot #numérique 2013 et RT ! > par mél, commentaire ou tweet #mot13 http://qr.net/laHC

Vous êtes chaque année de plus en plus nombreux à participer. Alors bon vote et bon buzz !!!

PS : Notons que chaque année de nouveaux termes high-tech apparaissent également dans le Larousse et le Robert. Ils reflètent l’évolution de la société davantage numérique. Ainsi les termes post, textoter (sic !), flashcode, googliser ou cyberdéfense par exemple sont apparus dans l’édition 2014 du Larousse.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Davidfayon 1475 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte