Magazine Humeur

Faites connaître votre talent… il s’ennuie un peu !

Publié le 08 octobre 2013 par Moralotop @moralotop

Ah quel talent je vais avoir demain…

TALENT_3Ainsi parlait Hector Berlioz, le fameux compositeur.

Pourtant, j’y vois une fausse note.

Si ! (pas la note, l’adverbe).

Pourquoi attendre demain pour valoriser votre talent puisque vous en avez et qu’il peut être promu aujourd’hui ?

Ah la la… démagogie… il flatte ses lecteurs dans le sens du poil.

Ah bon, vous croyez que c’est le genre du bonhomme ?

Non, en effet, ce n’est pas du tout le style, j’ai même horreur de ça.

Simplement, appelons un chat un chat.

Le talent est une denrée répandue, et vous avez du talent, c’est comme ça.

Au moins un.

Parfois même un incroyable talent.

Mais qu’en faites-vous ?

Ben… je gagne toutes les parties de Scrabble.

Super.

Je mets deux secondes dans la vue à Martin sur 100 mètres.

Re-super.

C’est un bon début, mais êtes-vous bien au clair sur ce sujet ?

En effet, le problème, parfois épineux, est triple.

• D’abord « vous autoriser » à avoir un don, une capacité, une aptitude.

• Ensuite dénicher ce talent, l’identifier avec précision

.

• Enfin, l’exploiter, le valoriser, en tirer parti.

Je m’explique :

Vous composez comme Berlioz, vous jouez comme Nadal, vous êtes imbattable en calcul mental, vous êtes un super organisateur, bref, vous avez quelque chose qui vous distingue, ou qui vous propulse, que vous maîtrisez comme un chef… acceptez le !

Acceptez le fait d’avoir du talent dans un domaine ou dans plusieurs
est la première étape vers plus de bien-être.

Oh moi, vous savez je ne suis pas bien doué, gna gna gna…

Hep la, bannissez toute fausse modestie, en revanche, gardez en mémoire cette citation de Trucmuche :

La modestie est la housse du talent.

La modestie sincère vous aide, la fausse modestie vous nuit.

Maintenant que vous avez accepté l’idée d’avoir du talent, repérez-le: derrière quoi se cache-t-il le bougre ?

Il est bien de vous autoriser à en avoir, il est encore mieux de l’identifier précisément.

  • Vous êtes doué pour le Jokari, saisissez la balle au bond, qu’est-ce que cette aptitude vous révèle sur vous-même ?
  • Vous savez raconter des histoires, ne vous tournez pas de film, ce don cache quelque chose d’intéressant, trouvez-le.
  • Vous aimez battre les cartes et caresser votre conjoint (et pas l’inverse) c’est que vous aimez la belote. Et la pelote.

Qu’est-ce que cela vous enseigne sur vous-même, sur vos capacités, seriez-vous un manuel ?

Aucun problème, un manuel n’est-il pas le cousin du livre ?

Et en fin de vie, aimeriez-vous vous dire : tiens, j’étais doué pour ça et je ne m’en suis pas servi.

Non, bien sûr, espérons-le.

Enfin, exploiter votre talent, c’est en faire ce que vous voulez à condition de l’u-ti-li-ser.

L’utiliser pour les uns ou les autres, gratuitement ou en le monnayant, peu importe, l’essentiel est de tirer parti du don, du talent, des aptitudes dont la nature vous a fait cadeau.

Pas de gaspillage !

Et comme ce bon Hector Berlioz a le talent de se faire entendre, (c’est mieux pour un musicien) le voici qui reprend la parole.

La chance d’avoir du talent ne suffit pas, il faut encore le talent d’avoir de la chance.

Cette fois, pas de fausse note, le critique musical est dans le ton.

En donnant le la, il monte en gamme.

Voici donc une chance qui se présente à vous, sous la forme du projet suivant.

L’idée : Promouvoir votre talent dans Moralotop version 2.

(Pour info, j’en suis à la moitié de la relecture du livre, le blog nouveau suivra).

Mais pourquoi valoriser votre talent ?

  • Parce que reconnaître son talent permet d’augmenter la confiance en soi, cette confiance dont on parle tellement sans toujours la concrétiser.
  • Parce que Moralotop a mission de forger un vrai moral à ses lecteurs et va accentuer ses apports pratico-pratiques :  ce qui l’intéresse ce sont les solutions.
  • Parce qu’être tourné vers les autres n’est pas un slogan mais une volupté.
Talent, le vôtre.

Talent, le vôtre.

Concrètement :

Vous avez déniché votre talent principal, votre don le plus significatif, bien joué.

Parlez-en, boostez-le, valorisez-le !

Comment ?

Deux possibilités :

1) Par un article invité décrivant votre aptitude à éplucher les pommes de terre deux fois plus vite que tout le monde.

Ou à lire Marguerite Duras en vous tordant de rire.

2) Par un service ou produit qui vient de vous, et de vous seul, portant votre griffe,

que vous souhaitez commercialiser ou faire connaître : livre, conférence, séminaire, etc.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Moralotop 2442 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines