Magazine Humanitaire

L'arrivée de l'hiver pourrait détériorer très rapidement les conditions de vie des réfugiés syriens au Liban

Publié le 08 octobre 2013 par Cmasson

Les équipes d’Action contre la Faim ont mis en place un nouveau programme d’aide d’urgence destiné aux enfants de moins de cinq ans ainsi qu’aux mères en période d’allaitement.

« Dans la Vallée de Bekka, 200 000 Syriens vivent en situation précaire et n’ont pour seul logement que des tentes montées avec des bâches. Les enfants souffrent de sous-nutrition aiguë, diarrhées à répétition…» explique Paolo Lubrano, Directeur Pays d'Action contre la Faim au Liban. Si le UNHCR compte officiellement 700 000 réfugiés syriens, le gouvernement libanais estime, lui, que le nombre dépasse déjà les un million dans un pays qui compte seulement quatre millions d’habitants. « Le prolongement et l’ampleur de la crise a fortement diminué la capacité de réponse du Liban » selon Paolo Lubrano.

L’arrivée de l’hiver va aggraver la situation

L’arrivée de l’hiver pourrait détériorer très rapidement les conditions de vie de la population : « Les conditions d’assainissement et d’hygiène sont déjà insoutenables dans plusieurs régions et nous craignons fortement que les habitations précaires ne résistent pas à l’hiver qui s’annonce rude ».

Action contre la Faim intervient déjà auprès de 80 000 Syriens réfugiés au Liban, dans la Vallée de Bekaa au Sud du pays, à la frontière de Masnaa. En outre, ACF intervient en Syrie, dans la région de Hassake et met en place des programmes d’aide en réponse aux crises en Irak et en Jordanie.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cmasson 71342 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte