Magazine Sport

Les Bacchantes, course au profit de la lutte contre le cancer de la prostate

Publié le 08 octobre 2013 par Histoiredusport @Histoire_sport

L’histoire du sport se fait aussi aujourd’hui. Aujourd’hui petite nouveauté avec un article au thème quelque peu diffèrent de ceux dont vous aviez l’habitude. Le 11 novembre 2013, aura lieu la deuxième édition des Bacchantes, une course à pied qui se déroule à Paris et dont les fonds sont reversés à la recherche contre le cancer de la prostate. Cet article a pour vocation de mieux faire connaitre cette course, connue dans la région parisienne depuis l’an dernier pour être la « course des moustaches ».

Dimanche 29 septembre, 17h, Eric, un des organisateurs des Bacchantes a la gentillesse de répondre à quelques questions. Eric fait partie d’un groupe de 5 amoureux de course à pied qui ont eu l’envie de mettre le sport au service d’une cause juste ; une belle initiative qui mérite d’être soulignée et supportée.

Les Bacchantes, qu’est-ce que c’est ?

Pour beaucoup, les Bacchantes, c’est la course des moustaches. Le but de cette  course est de récolter des fonds pour lutter contre le cancer de la prostate via la fondation IRTIC (INSTITUT DE RECHERCHE DES TECHNIQUES INTERVENTIONNELLES EN CANCÉROLOGIE), fondation de l’institut Georges Pompidou. La moitié du montant des inscriptions est reversée à l’IRTIC : ces fonds sont utilisés à des fins de recherches contre le cancer de la prostate. Le cancer de la prostate touche 1 homme sur 10 et bouleverse le plus souvent gravement sa vie. Cette course est donc hautement symbolique car elle veut sensibiliser la population à cette maladie qui peut toucher tous les hommes.

bacchantes moustache course à pied départ photo

Sur un plan purement sportif, il s’agit d’une course de 8km, qui partira de l’avenue Foche, pour ensuite  remonter jusque l’Arc de Triomphe et repartir sur le circuit emprunté l’année précédente (via le Bois de Boulogne)

L’année dernière cette course avait réuni plus de 750 participants, et cette année les organisateurs éspèrent accueuillir entre 1000 et 1500 personnes. Or, il est bien difficile d’avoir une visibilité sans budget communication : difficulté  de réunir des sponsors et de se faire connaître. Les réseaux sociaux sont le principal levier de cette course, qui les utilise de manière très décalée.

« Un moyen festif de faire une bonne action » Eric un des organisateurs de l’événement

Les bacchantes, c’est avant tout une course qui défend une cause très sérieuse mais qui a une communication qui ne se prend pas au sérieux. Ainsi, chaque participant qu’il soit un homme ou une femme doit arborer se plus belle moustache le jour de la course en signe de soutien à cette cause.

Que les femmes ne s’offusquent pas, les moustaches factices sont également acceptées ! C’est ainsi qu’en novembre dernier, près de 750 moustachus étaient au rendez-vous, moustache sous le nez le long de l’avenue Foche, lui aussi un très célèbre moustachu.
 

Les Bacchantes, phénomène de mode ?

 
L’idée de cette course est calée sur celle du mouvement des movember. Il s’agit d’un mouvement qui vient d’Australie et des pays anglo saxons et qui consiste à se laisser pousser la moustache afin d’afficher sa solidarité pour tous les problèmes liés aux hommes. L’idée était donc de partir de quelque chose de festif pour évoquer des problèmes graves. Et avec une communication telle qu’elle a été faite sur les réseaux sociaux on ne peut que reconnaître que c’est une réussite.

«  On a fait ça à la française, les moustaches à la française, et bien c’est les bacchantes. L’idée est partie de là, un mouvement rétro, fun.»

Pourquoi le nom de Bacchantes vous me direz ? Il s’agit une nouvelle fois d’un lien avec le mouvement des movembers : les bacchantes sont un peu le  « movember à la française ».

Cette course surf sur une vague qui redevient bien à la mode, avec les movember, la moustache « hipster » même si ces organisateurs ne l’imaginaient pas dans un premier temps. Malgré tout, il est difficile de créer un véritable engouement sans un budget communication considérable.

.

« On est finalement une course sérieuse qui ne se prend pas au sérieux »

Un phénomène plus global de la massification de la course à pied

On s’aperçoit aujourd’hui que de plus en plus de gens courent. Pour se libérer du stress, de se détendre, ou simplement pour rester en forme, la course à pied s’est largement démocratisée. Avec une paire de chaussures et un short, pas besoin de plus pour partir à l’aventure. On se laisse facilement prendre au jeu.

Certes il s’agit  d’un sport individuel mais il est un excellent moyen de partager et se retrouver sur des événements; a fortiori sur les Bacchantes où les organisateurs ont voulu une course festives pour sportifs aguerris et les débutants afin de toucher un public large, et de ne pas décourager ceux qui ne sont pas de très grands sportifs.

dress code moustache course à pied

Le dress code des Bacchantes

Pour terminer, je ne peux que vous recommander que vous y inscrire ! Une organisation sans accro, une bonne humeur communicative, et des moustaches à foison donc il n’y a plus à attendre… Cette année le 11 novembre sera sous le signe de la moustache!

Pour s’inscrire à la course ou avoir plus de détails: http://www.lesbacchantes.org/index.htm


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Histoiredusport 809 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine