Magazine Football

Une pause pour retrouver l’espoir ou est-il déjà trop tard?

Publié le 08 octobre 2013 par Passionacmilan

Une pause pour retrouver l’espoir ou est-il déjà trop tard?Au Juventus Stadium, l’AC Milan s’est incliné 3-2 face à l’équipe locale. Une défaite prévisible vu la nette différence de niveau entre les deux équipes mais douloureuse car on ne reconnait plus Milan. A présent, lorsqu’on affronte une grande équipe, la logique prévoit une défaite. Et ça c’est inacceptable pour un club comme Milan, habitué aux sommets. C’est la nouvelle et triste réalité. La défaite contre la Juventus a mis un terme au premier cycle intense de la saison de l’AC Milan et le bilan est effrayant. Après la pause, il faudra un tout autre Milan mais n’est pas déjà trop tard?

On savait avant même le début de la saison que le Scudetto était un objectif impossible à atteindre pour de Milan. Et aujourd’hui, il devient même très difficile de penser au podium. Après seulement 7 journées de Serie A, avec ses 8 points Milan est à 13 points de la tête du classement et à 11 points de la 3° place. Certes, il reste 31 journées de championnat mais le retard risque d’être déjà trop important pour être rattrapé, surtout face à des concurrents comme Roma, Napoli et Juventus qui filent à toute vitesse. Ils perdront bien évidemment des points d’ici la fin du championnat mais ce sera le cas de Milan aussi, qui, de manière réaliste, ne peut pas remporter tous ses matches d’ici la fin. Si même les Rossoneri se mettent au même rythme que les meilleurs, cela ne suffira pas. Ils devront faire nettement mieux qu’eux pour les rattraper. Milan n’a pas son destin entre les mains. Et les miracles ne se produisent pas chaque saison.

La zone Europa League n’est qu’à 5 points, elle. Et c’est probablement l’objectif maximum cette saison. C’est vrai, on écrivait la même chose l’année passée mais cette saison les concurrents sont nettement plus forts alors que Milan continue à se trainer ses mêmes problèmes. On n’ose pas imaginer le prochain mercato d’été sans qualification à la Champions League et ses primes conséquentes. Pour éviter de pleurer et comme on n’y est pas encore (on aura le temps de penser plus tard aux conséquences de la non qualification), il ne nous reste plus qu’à penser à très court terme. La pause sera utile (ou en tout cas devra l’être). En dix jours, Allegri aura la possibilité de faire le point sur la situation, de travailler tactiquement pour ensuite repartir sur un tout autre rythme.

Le plus important est le retour imminent des blessés et d’une équipe plus fournie. En effet, Balotelli a maintenant purgé sa peine. Montolivo (hors forme) et Poli (épuisé) vont pouvoir récupérer. De Sciglio, Bonera, Silvestre et Birsa ainsi que Saponara (non convoqué face à la Juve à cause de fièvre) seront prêts immédiatement. Ce sera par contre difficile de revoir Kakà face à l’Udinese (19/10) mais plutôt contre Barcelone (22/10). De plus, le club exige la plus grande prudence pour éviter tout risque de rechute. El Shaarawy devrait être de retour quelques jours plus tard, face à Parme (27/10). Quant à Pazzini, il faudra attendre quelques semaines : il effectuera une visite de contrôle le 23 octobre, tout juste 5 mois après l’opération et pourra éventuellement commencer sa préparation.

A l’inverse, Allegri ne pourra pas compter sur Mexès lors des 4 prochaines rencontres après son attitude stupide (coup de poing refilé à Chiellini) et dans une moindre mesure, De Jong (un seul match et plus de possibilités pour le remplacer avec par exemple Montolivo devant la défense et Poli mezz’ala). En résumé, il y aura des retours mais Milan ne sera pas au complet (sans Mexès, De Jong, Kakà, El Shaarawy et Pazzini). Néanmoins, les solutions vont se multiplier pour Allegri. Bonera et Silvestre auront une carte à jouer en défense centrale vu le niveau actuel de Zapata. C’est surtout au niveau offensif que l’entraineur aura plus de choix et pourra varier les solutions offensives avec par exemple le 4-3-2-1 qu’il a déjà utilisé lorsqu’il en avait la possibilité, en alternant Saponara, Birsa et Robinho derrière Balotelli, en attendant les retours imminents de Kakà et El Shaarawy.

La pause suffira-t-elle pour remettre sur pied ce Milan? Il ne reste plus qu’à espérer qu’Allegri ait raison lorsqu’il dit qu’à Noël le classement sera très différent, même si pour le moment c’est très difficile à croire. Milan ne peut pas continuer à sombrer de cette manière. La pause aidera mais ne pourra pas corriger les erreurs devenues maintenant chroniques. Ce n’est pas en dix jours qu’on va régler le problème des phases arrêtées alors que ça fait des années qu’il existe et que la solution n’a jamais été trouvée, pas même pendant les deux mois de préparation. Il faudra cependant les limiter et compenser en marquant plus facilement et plus tôt dans le match (quand on mène 2-0 ou 3-0 après 30 minutes, on encaisse moins par la suite) : une équipe qui attaque mieux défend mieux. Les Rossoneri devront foncer tête baissée, sans regarder le calendrier, l’adversaire ni le classement mais juste enchainer les victoires pour remonter le plus possible. Et puis on verra…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Passionacmilan 14513 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines